Une filiale de l’assureur AIG fait la plus grosse entrée de l’année à Wall Street

Publié le 15/09/2022 à 17:06

Une filiale de l’assureur AIG fait la plus grosse entrée de l’année à Wall Street

Publié le 15/09/2022 à 17:06

Par AFP

Corebridge avait fixé mercredi soir son prix d’introduction à 21 dollars, en bas de la fourchette annoncée, ce qui lui a permis de lever 1,7G$ US. (Photo: 123RF)

New York — L’assureur américain AIG s’est officiellement séparée jeudi de son activité d’assurance-vie et d’épargne retraite en la faisant entrer à Wall Street sous le nom de Corebridge Financial lors de la plus grosse introduction en Bourse de l’année sur la place new-yorkaise.

Corebridge avait fixé mercredi soir son prix d’introduction à 21 dollars, en bas de la fourchette annoncée, ce qui lui a permis de lever 1,7 milliard de dollars et lui donnait une valorisation de 13,5 milliards de dollars.

Peu après sa première cotation jeudi sous le symbole CRBG, le titre perdait un peu de terrain (-1,12%).

Entre la forte volatilité des marchés financiers et les incertitudes sur la politique monétaire américaine et l’économie mondiale, la situation n’est pas très propice aux entrées en Bourse.

Au dernier décompte lundi du cabinet spécialisé Renaissance Capital, le nombre d’entreprises ayant levé de l’argent à Wall Street avait chuté depuis le début de l’année de 79% par rapport à la même période l’an dernier.

Parmi les grandes entrées en Bourse attendues cette année, le fabricant de yaourt grec Chobani a simplement abandonné son projet. Le spécialiste de la conduite autonome Mobileye, le réseau social Reddit ou le livreur de courses Instacart patientent encore.

AIG avait initialement prévu d’effectuer son opération au deuxième trimestre mais a préféré attendre encore un peu avant de sauter le pas.

L’assureur s’était engagé en octobre 2020 dans une vaste transformation, annonçant alors son intention de se séparer de ses activités d’assurance-vie et retraite, sous la houlette d’un nouveau patron, Peter Zaffino.

Le groupe a eu du mal à se remettre de la crise financière de 2008, quand suite à de mauvais paris financiers, AIG avait dû être sauvé de la banqueroute par l’État.

Après avoir cédé de nombreuses activités peu en rapport avec son cœur de métier, AIG veut désormais se concentrer sur les assurances pour vols, accidents ou responsabilité civile. L’entreprise vient de dégager six trimestres bénéficiaires de suite.

Mais l’action du groupe, qui s’était effondrée en 2008, ne s’est jamais redressée franchement depuis.

Jeudi, elle évoluait autour de l’équilibre.

Sur le même sujet

Des conseils pour gérer les finances en solo

En 2021, 19% de la population québécoise vivait en mode solo selon Statistique Canada.

Votre assurance cyberrisques vous protège-t-elle?

14/11/2022 | Martin Berthiaume

BLOGUE INVITÉ. Il y a de plus en plus d’assureurs qui refusent d’indemniser les assurés, et ce, pour diverses raisons.

À la une

L'immobilier entre deux tempêtes

BLOGUE INVITÉ. Une tempête s’est abattue sur le marché immobilier en mars 2022.

Bourse: Toronto retraitait en fin de matinée avec le cours du pétrole brut

Mis à jour à 12:03 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street en baisse, l'idée d'une récession tourne en boucle.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:56 | Refinitiv

Hausse de taux attendue au Canada, mise en garde des banques américaines contre une récession l’an prochain.