Une coentreprise de Bombardier obtient un contrat en Chine

Publié le 20/01/2020 à 13:47

Une coentreprise de Bombardier obtient un contrat en Chine

Publié le 20/01/2020 à 13:47

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Bombardier Transport a annoncé lundi que sa coentreprise chinoise Bombardier Sifang Transportation (BST) avait obtenu un contrat de services de maintenance pour des voitures de trains à grande vitesse qu’elle a construites pour le réseau ferroviaire de la Chine.

La valeur totale du contrat, qui porte sur 656 voitures, soit 71 trains, atteint environ 357 millions $ US. Bombardier Transport détient une participation de 50 % dans la coentreprise.

Les travaux de maintenance visés par le contrat devraient être menés à bien d’ici la fin de 2020, a précisé Bombardier dans un communiqué.

Bombardier compte environ 8000 employés en Chine, où elle est offre notamment des véhicules, des systèmes de propulsion et des services de signalisation. Au début de janvier, la coentreprise BST avait annoncé l’obtention d’un contrat de 427 millions $ US pour la fourniture de 160 voitures de trains à grande vitesse.

 

Sur le même sujet

Bombardier: la vente de deux usines à Spirit mise en doute

22/09/2020 |

Certaines conditions nécessaires à la conclusion de la transaction ne sont toujours pas remplies, dit Spirit Aerosystems

L'usine de Bombardier à La Pocatière perd un contrat

Les deux parties ont indiqué, mardi, que la décision avait été prise d’un « commun accord ».

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».