Une coentreprise de Bombardier décroche un contrat en Chine

Publié le 02/01/2020 à 13:36

Une coentreprise de Bombardier décroche un contrat en Chine

Publié le 02/01/2020 à 13:36

Par La Presse Canadienne
Le logo de Bombardier.

(Photo: La Presse canadienne)

Bombardier a annoncé jeudi que sa coentreprise en Chine avait remporté un contrat de 427 millions $US pour la construction de voitures de train pour le plus long réseau ferroviaire à grande vitesse du monde.

L’offre de Bombardier Sifang Transportation (BST) est la troisième de la coentreprise, qui, selon Bombardier, est la seule entité à propriété étrangère partielle à avoir remporté un contrat pour un train à grande vitesse chinois. 

La montréalaise Bombardier détient une participation de 50% dans la coentreprise aux côtés de CRRC Sifang Rolling Stock, dont la société mère CRRC Corp. est le constructeur ferroviaire d’État de la Chine et le plus grand équipementier ferroviaire mondial. 

Bombardier a précisé que le contrat portait sur la fourniture de 160 voitures, qui seront fabriquées en Chine et dont la vitesse peut atteindre 350 km/h. Celles−ci devraient être livrées d’ici la mi−2020, a précisé Bombardier dans un communiqué. 

En 2018, la coentreprise avait remporté deux contrats pour construire un total de 288 voitures.

La division ferroviaire de Bombardier joue un rôle dans de nombreux consortiums en Chine, ayant livré 4500 voitures de passagers et plus de 3000 autres voitures sur le marché en plein essor du pays.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Alstom devra respecter les engagements québécois de Bombardier Transport

Alstom pourrait faire l’objet de «poursuites monstrueuses» si elle ne respecte pas ses engagements à l’égard du Québec.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

Mis à jour le 18/02/2020 | La Presse Canadienne

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

À la une

L'intelligence artificielle canadienne pour traquer le coronavirus

Il y a 2 minutes | AFP

«La machine cherche des aiguilles dans une botte de foin et les présente aux experts humains»

Hypothèques: Ottawa ajuste le taux de référence de la simulation de crise

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

«Cela garantira que les gens ne s'engagent que dans des prêts hypothécaires adaptés à leur situation.»

Début d'un procès à 9 milliards de dollars entre Facebook et le fisc américain

Il y a 0 minutes | AFP

Le jugement pourrait marquer un précédent.