Un lanceur d'alerte chez Groupe MTY? Le dévoilement des résultats retardé

Publié le 14/02/2020 à 11:30

Un lanceur d'alerte chez Groupe MTY? Le dévoilement des résultats retardé

Publié le 14/02/2020 à 11:30

Par La Presse Canadienne
Le bâtiment du Groupe MTY

(Photo: Ryan Remiroz/ La Presse canadienne)

Une situation plutôt inhabituelle incite Groupe d’Alimentation MTY (MTY) à retarder le moment du dévoilement de ses résultats trimestriels, mais la faible teneur des informations ayant menées à cette décision a semblé laisser les investisseurs sur leur appétit vendredi.

Par voie de communiqué, le géant québécois de la restauration s’est limité à dire qu’il avait agi à la suite d’allégations ayant été récemment formulées par un « prétendu lanceur d’alerte ».

« Bien que MTY soit d’avis que ces allégations sont sans fondement et frivoles, le conseil d’administration, par extrême précaution, prendra le temps requis pour traiter la question de manière appropriée », a-t-on expliqué, sans fournir plus de détails.

À la Bourse de Toronto, vendredi avant-midi, le titre du propriétaire d’enseignes comme Thaï Express, Tiki-Ming, Tutti Frutti et Valentine abandonnait près de 7 %, ou 4,13 $, pour se négocier à 55,60 $.

Le président de la firme relations publiques Maison Brison, Pierre Boucher, qui est responsable des communications de MTY, a indiqué qu’il ne pouvait pas fournir plus de détails. L’entreprise devait dévoiler ses résultats du quatrième trimestre mardi prochain. Cela devrait toutefois se faire avant l’échéance réglementaire du 28 février.

« Il y a un grand vide d’information », a commenté Michael Glen, de la firme Raymond James, dans un rapport envoyé par courriel, dans lequel il souligne avoir eu l’occasion de discuter de ce dossier avec la direction de MTY, sans toutefois offrir plus de détails.

L’analyste s’est demandé si d’autres informations seraient divulguées d’ici le dévoilement des résultats du quatrième trimestre.

De son côté, Vishal Shreedhar, de la Financière Banque Nationale, a estimé que la nature des allégations pourrait être « sérieuse » puisque la direction du franchiseur et de l’exploitant de restaurants avait décidé de retarder le dévoilement des résultats.

« L’impression que cela laisse est négative, mais il est difficile à l’heure actuelle de spéculer », a-t-il souligné, dans une note envoyée à ses clients.

En date du 31 août, le réseau de MTY comptait 7441 établissements, dont 163 exploités par MTY et 7278 franchisés. Environ 55 pour cent des restaurants se trouvent aux États-Unis et 38 pour cent au Canada.

 


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Après des allégations non fondées, MTY dévoile ses résultats

MTY avait annoncé, le 14 février dernier, qu’il repoussait le moment du dévoilement de ses résultats du 4e trimestre.

«Après une année de réinvestissements, nous progressons bien vers nos objectifs»

Édition du 07 Décembre 2019 | Dominique Beauchamp

Voilà un an qu'Éric Lefebvre a pris le flambeau du fondateur Stanley Ma à la tête du franchiseur de 7 441 ...

À la une

Canada: l'économie a connu un brusque ralentissement fin 2019

10:25 | AFP

Le PIB a progressé de seulement 0,3 %, une forte baisse par rapport à la croissance de 1,1 % au 3e trimestre.

À surveiller: Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD

08:55 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Kinaxis et Banque TD? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: le temps de miser sur les grandes banques canadiennes?

BALADO. Les plongeons boursiers des derniers jours rendent les titres bancaires très intéressants, selon Steve Bélisle.