Uber dégage son premier bénéfice net annuel depuis son entrée en Bourse

Publié le 07/02/2024 à 15:44

Uber dégage son premier bénéfice net annuel depuis son entrée en Bourse

Publié le 07/02/2024 à 15:44

Par AFP

Pour l’ensemble de 2023, Uber a engrangé 37,3G$US de chiffre d’affaires, soit une hausse de 17% et davantage qu’attendu par Wall Street. (Photo: 123RF)

San Francisco — La plateforme de réservation de véhicules avec chauffeur (VTC) et de livraisons de repas Uber a annoncé mercredi un bénéfice net annuel pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 2019.

Le groupe américain a dégagé un bénéfice net de 1,9 milliard de dollars américains (G$US) en 2023, contre une perte de 9,1G$US en 2022, selon son communiqué. Cette année-là, la société avait été pénalisée par une dévaluation de ses actifs de l’ordre de 7G$US.

Pour l’ensemble de 2023, Uber a engrangé 37,3G$US de chiffre d’affaires, soit une hausse de 17% et davantage qu’attendu par Wall Street, grâce à la popularité croissante de ses solutions de livraison et de VTC.

Sur le seul quatrième trimestre, la société californienne a publié un bénéfice net de 1,4G$US (+140%), dont 1G$US est lié à la réévaluation à la hausse d’investissements en actions. Il avait au trimestre précédent enregistré un bénéfice plus faible, à 221 millions de dollars américains (M$US).

«2023 a été un point d’inflexion pour Uber, prouvant que nous pouvons continuer à générer une croissance forte et rentable à grande échelle», a salué Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber, cité dans le communiqué.

Courant août, ce dernier avait indiqué qu’Uber prévoyait désormais «d’être bénéficiaire chaque trimestre», alors même qu’il n’avait jamais fini un exercice comptable dans le vert depuis son introduction en Bourse, en mai 2019.

«Notre audience est plus large et plus engagée que jamais, notre plateforme alimentant en moyenne près de 26 millions de déplacements quotidiens l’année dernière», a fait valoir Dara Khosrowshahi, mercredi.

«Comme vous le voyez, nous grossissons plus vite que nos concurrents. Nous continuons à améliorer nos marges. Et maintenant que nous publions des profits, cela crée d’autres possibilités», a-t-il expliqué lors d’une conférence téléphonique.

De son côté, le directeur financier d’Uber, Prashanth Mahendra-Rajah, a évoqué une «étape importante en termes de rentabilité». Uber a indiqué qu’il ferait des annonces sur le retour du capital aux actionnaires lors de sa journée investisseurs, le 14 février.

Le groupe a terminé l’année sur des chiffres en pleine croissance: le montant total des réservations faites depuis l’application a atteint 37,6G$US au quatrième trimestre (+22% sur un an).

La branche «Mobilité» (réservation de voitures avec chauffeur, qui représente l’essentiel des revenus) a été particulièrement porteuse (+29%).

La branche «Livraison» (livraison de repas à domicile via l’application Uber Eats) a également été bien orientée (+19%).

Les activités de fret, moins importantes, ont à l’inverse reculé de 17% sur la période, en raison d’un environnement difficile pour le secteur, explique le groupe dans son communiqué.

Fin 2023, Uber comptait 150 millions d’utilisateurs actifs mensuels, en progression de 15% par rapport à fin 2022.

 

Abonnez-vous gratuitement aux infolettres de Les Affaires et suivez l’actualité économique et financière au Québec et à l’international, directement livrée dans votre boîte courriel.

Avec nos trois infolettres quotidiennes, envoyées le matin, le midi et le soir, restez au fait des soubresauts de la Bourse, des nouvelles du jour et retrouvez les billets d’opinion de nos experts invités qui soulèvent les enjeux qui préoccupent la communauté des affaires.

Sur le même sujet

Australie: Uber condamné à verser 241M$ de compensation aux taxis

18/03/2024 | AFP

Plus de 8000 conducteurs de taxis et propriétaires de voitures de location avaient intenté un recours collectif.

À surveiller: Cogeco Communication, First Quantum Minerals et Uber

05/12/2023 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Cogeco Communication, First Quantum Minerals et Uber? Voici des recommandations.

À la une

Budget fédéral 2024: l'art de se tirer dans le pied

EXPERT INVITÉ. Le gouvernement de Justin Trudeau «s’autopeluredebananise» avec son «budget mémorable».

Gain en capital: pas une surprise

EXPERT INVITÉ. «Combien d’impôt ça va vous coûter de plus?»

L'industrie technologique mécontente des mesures sur les gains en capital

Mis à jour à 17:22 | La Presse Canadienne

L'industrie technologique est mécontente des mesures sur les gains en capital.