Transat obtient un financement de 100M$ du fédéral

Publié le 29/07/2022 à 09:21

Transat obtient un financement de 100M$ du fédéral

Publié le 29/07/2022 à 09:21

Par La Presse Canadienne

Ces ententes viennent renforcer la situation financière de l’entreprise, a dit Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction, dans un communiqué. (Photo: La Presse Canadienne)

Transat a obtenu le coup de pouce financier supplémentaire demandé auprès du gouvernement fédéral. 

Le transporteur aérien montréalais a annoncé, vendredi, qu’il a conclu un accord avec la Corporation de financement d’urgence d’entreprises du Canada (CFUEC), une société d’État fédéral, lui donnant accès à des liquidités supplémentaires de 100 millions de dollars.

Transat s’est aussi entendue avec ses créanciers pour reporter d’un an l’échéance de dettes d’un montant de 198 M$ arrivant à maturité en avril 2023. Ses créanciers ont aussi convenu de reporter d’octobre 2022 à octobre 2023 le moment où la société doit se conformer à certaines clauses financières. 

De plus, le montage financier met également à la disposition de Transat une facilité de crédit additionnel d’un montant maximum de 50 M$ sujette à certaines conditions préalables devant être remplies au plus tard le 29 juillet, 2023, notamment l’obtention d’un financement supplémentaire d’une tierce partie.

Ces ententes viennent renforcer la situation financière de l’entreprise, a dit Annick Guérard, présidente et cheffe de la direction, dans un communiqué. «Ce jalon important de financement, combiné à des ventes qui se portent bien depuis quelques mois, va nous doter de la flexibilité financière nécessaire pour déployer notre plan stratégique avec optimisme et confiance.»

Transat avait déjà obtenu un soutien du fédéral le 29 avril 2021 pour l’aider à surmonter les effets de la pandémie. La société avait aussi obtenu un montant supplémentaire de 43,3 M$ le 10 mars 2022. 

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.