Titres en action: Bausch Health, Shaw, Goodfood, Carrefour...

Publié le 13/01/2021 à 08:30, mis à jour le 15/01/2021 à 12:49

Titres en action: Bausch Health, Shaw, Goodfood, Carrefour...

Publié le 13/01/2021 à 08:30, mis à jour le 15/01/2021 à 12:49

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

(Repassez nous lire de temps à autres 
pour ne pas manquer de mise à jour)

La Lavalloise Bausch Health Companies (BHC, 31,85 $) est certaine que ses revenus pour 2020 atteindront le haut de la fourchette de ses prévisions, a-t-elle annoncé mercredi. Elle estime avoir généré 2,2 milliards de dollars américains au quatrième trimestre, ce qui dépasserait le consensus des analystes de 2,1 G $US. Ce résultat lui permettra de surpasser ses prévisions annuelles, qui oscillaient entre 7,8 G $US et 8 G$US. L’entreprise, anciennement connue sous le nom de Valeant, devrait dévoiler ses performances trimestrielle et annuelle le mois prochain. Les investisseurs accueillaient chaleureusement cette nouvelle, son titre grimpant de 6,8%.

 

Bien que Shaw Communication (SJR.B, 22,05 $) ait enregistré un nombre record de nouveaux abonnés à son service sans-fil, l’entreprise de Calgary a dévoilé des résultats sous les attentes des analystes au premier trimestre. Peu après sa diffusion, son titre reculait de 2,30%. Les revenus de la société ont atteint 1,37 milliard de dollars (G$), légèrement sous le consensus de 1,38 G$ pour le trimestre qui s’est terminé le 30 novembre 2020. Ces résultats représentent un recul de 0,9 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Le bénéfice par action est demeuré inchangé à 0,31 $. Son profit a crû de 0,6 %, à 163 millions de dollars, si on le compare à celui de l’exercice 2020. Shaw a enregistré plus de 101 000 nouveaux clients à son service de téléphonie mobile lancé en juillet dernier. L’entreprise estime que la majorité d’entre eux utilisaient déjà son service Internet.

 

L'entreprise d'épicerie en ligne Goodfood (FOOD, 13,51 $) a annoncé mercredi des résultats solides au premier trimestre. La société affiche une croissance des produits de 62% pour le premier trimestre de 2021, à 91,4 millions de dollars. Le bénéfice brut de Goodfood est en hausse de 82% par rapport au trimestre précédent, s'élevant à 29,6 millions. «Nous avons commencé l’exercice 2021 sur une excellente note, et nous en sommes ravis», a déclaré Jonathan Ferrari, chef de la direction de Goodfood. «Nous ne cessons d’élargir notre offre, qui comprend à ce jour bien au-delà de 500 produits, et nous multiplions les initiatives, comme la livraison le jour même, afin d’accroître la valeur pour nos clients », a-t-il ajouté. Le nombre d'abonnés a augmenté d'un tiers en un an, avec 76 000 nouveaux abonnés.

 

Alimentation Couche-Tard (ATB-B, 38,20 $), qui a l’oeil sur l'épicier français Carrefour, a «récemment soumis» une proposition non contraignante en offrant 20 euros pour chaque action du géant français de l’alimentation. Au lendemain de l’annonce des discussions entre les deux parties, le titre de l’exploitant de dépanneurs et de stations-service abandonnait 7,70 %, ou 3,18 $, vers 10 heures, pour se négocier à 36,96 $ à la Bourse de Toronto — un signe que les investisseurs n’étaient pas convaincus. Dans un communiqué, Couche-Tard a souligné que les modalités de la transaction faisaient toujours l’objet de discussions, en ajoutant que le paiement, dans l’éventualité d’une transaction, se ferait «en grande majorité» en espèces. Il n’y a aucune certitude que les discussions se traduiront par un accord entre les deux parties. À Paris, mercredi, le cours du titre de Carrefour cotait à 17,95 euros, en hausse de 16,07 %, ce qui lui conférait une valeur boursière d’environ 14,5 milliards d’euros (environ 22 milliards $).

Sur le même sujet

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.

À la une

À surveiller: CGI, CP et Rogers

Que faire avec les titres de CGI, CP et Rogers?

Ascension de GameStop: la révolte des boursicoteurs contre les barons de Wall Street

Il y a 42 minutes | AFP

Retour sur une «révolte» boursière et ce qu'elle révèle de la lutte entre jeunes investisseurs et barons de la finance.

Bourse: Wall Street repart de l'avant à l'ouverture

Mis à jour il y a 18 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les principaux indices regagnaient des points après une chute la veille.