Titres en action: Industrielle Alliance, SNC-Lavalin et GE

Publié le 12/09/2019 à 08:20

Titres en action: Industrielle Alliance, SNC-Lavalin et GE

Publié le 12/09/2019 à 08:20

L'assureur Industrielle Alliance a avisé près de 3000 clients, majoritairement au Québec, que leurs données personnelles pourraient avoir été compromises à la suite d'une intrusion informatique durant la période estivale. L'Industrielle Alliance a envoyé une lettre à 2864 clients touchés par l'événement à la fin d'août et leur a offert un abonnement de cinq ans à Equifax, a indiqué l'entreprise mercredi.

Des fuites de données cette année chez Desjardins - ayant touché 2,9 millions de ses membres - et Capital One - touchant environ six millions de Canadiens - ont déjà alerté les politiciens sur l'importance de la protection des renseignements personnels. Mercredi, à Québec, le ministre des Finances, Éric Girard, a affirmé aux journalistes que le gouvernement avait été informé de la situation et qu'un suivi serait assuré au sein de l'Industrielle Alliance et à l'Autorité des marchés financiers (AMF). 

L'Industrielle Alliance Groupe financier a indiqué par courriel à La Presse canadienne que trois représentants de son réseau de vente ont été victimes d'hameçonnage en juin et juillet derniers. Dans chaque cas distinct, «une personne externe à l'organisation a réussi à prendre momentanément le contrôle des boîtes de courriel», affirme l'entreprise. Cette personne pourrait avoir eu accès à des informations comme le nom et les produits financiers détenus par les clients. Dans certains cas, les numéros d'assurance sociale, les dates de naissance et les coordonnées bancaires sont susceptibles d'avoir été compromis par un ou des pirates informatiques.

L'action de SNC-Lavalin a bondi de plus de 16% depuis le début de la semaine, après que des documents réglementaires eurent révélé que Jarislowsky Fraser avait haussé sa participation dans la firme d'ingénierie pour en devenir l'un des trois plus grands actionnaires. Le titre de la firme d'ingénierie a gagné mercredi 81 cents, soit 4,5 pour cent, pour clôturer à 18,73$ à la Bourse de Toronto. Il s'agit d'un sommet de six semaines pour l'action, qui a perdu environ 60% de sa valeur depuis le début de l'année.

La firme de gestion de portefeuille Jarislowsky a acquis 17,9 millions d'actions de SNC à la fin août, pour en détenir désormais 18,97 millions $, portant sa participation dans SNC à 10,8%. La Caisse de dépôt et placement du Québec et RBC Gestion mondiale d'actifs sont les deux seuls autres actionnaires détenant des participations plus importantes, de 19,9% et 16,6% respectivement. Le chef de la direction de Jarislowsky Fraser, Maxime Ménard, a expliqué dans une déclaration que l'investissement faisait suite à un «processus d'investissement discipliné», ajoutant que ses clients étaient «bien diversifiés».

General Electric (GE) a décidé de vendre une partie des actions détenues dans le groupe de services pétroliers Baker Hughes ce qui lui permettrait d'obtenir près de 3 milliards de dollars. Au terme de cette transaction, dont les détails ont été révélés par Baker Hughes, le conglomérat industriel ne sera plus l'actionnaire majoritaire et ne disposera plus que d'un seul siège au conseil d'administration. GE détenait 50,4% du capital de Baker Hughes au 30 juin, représentant quelque 522 millions d'actions.

Il va en vendre 120,75 millions sur les marchés, ce qui devrait lui rapporter 2,91 milliards de dollars au cours de clôture du titre Baker Hughes mardi soir à Wall Street. Baker Hughes va également racheter, dans une transaction de gré à gré, 250 millions de ses actions à GE.

 

À suivre dans cette section


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

À surveiller: Mediagrif, Canopy Growth et Savaria

09:06 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Mediagrif, Canopy Growth et Savaria? Voici quelques recommandations d'analystes.

Canopy Growth rate la cible, le titre plonge

Mis à jour le 14/11/2019 | Denis Lalonde

Le titre de Canopy Growth termine la journée sur une chute de 14,27% à la Bourse de Toronto.

L'évaluation des investissements responsables relève du Far West

BALADO.Les investissements responsables sont là pour durer mais leur évaluation relève du Far West, dit François Bourdon