Tim Hortons n'offre plus que la livraison et le service au volant

Publié le 16/03/2020 à 13:54

Tim Hortons n'offre plus que la livraison et le service au volant

Publié le 16/03/2020 à 13:54

Par La Presse Canadienne
La devanture d'un restaurant Tim Hortons

Elle fermera toutes les places assises de ses salles à manger à partir de mardi, jusqu'à nouvel ordre. (Photo: 123RF)

La société mère de Tim Hortons, Restaurant Brands International (QSR), a annoncé lundi qu’elle demandait à ses propriétaires de cafés canadiens d’offrir leurs services par l’entremise de commandes à emporter, du service au volant et des commandes de livraison, pour contrer la propagation de la COVID-19.

La société a précisé qu’elle fermerait la plupart de ses salles à manger à partir de mardi, une mesure qui restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Les gouvernements à travers le pays exhortent les Canadiens à s’isoler le plus possible pour ralentir la propagation du coronavirus.

Restaurant Brands a reconnu que les cafés Tim Hortons étaient des lieux de rassemblements pour les communautés, ajoutant que les changements étaient apportés pour favoriser l’éloignement social, comme demandé par les responsables de la santé publique.

« En tant que chef de file de la restauration au Canada, nous avons la responsabilité non seulement de servir les invités, mais aussi de les protéger et de protéger nos membres d’équipe tout au long de cette période d’incertitude », a indiqué la société dans un communiqué.

Restaurant Brands a précisé qu’elle prendrait d’autres mesures si nécessaires, pour s’ajuster à d’éventuelles nouvelles instructions des autorités en santé publique.

Les Rôtisseries St-Hubert ont aussi annoncé lundi la fermeture de toutes leurs salles à manger jusqu’à nouvel ordre. Les services de livraison et les services au volant resteront cependant opérationnels pour l’ensemble des restaurants, mais les menus de la chaîne seront réduits pour simplifier ses activités.

En outre, le restaurateur n’acceptera plus l’argent comptant pour régler les transactions, mais seulement les paiements par cartes de crédit ou de débit, « privilégiant ainsi le “sans contact” ».

« Nous vivons des moments difficiles qui nécessitent des décisions qui le sont tout autant », a expliqué dans un communiqué le président du Groupe St-Hubert, Richard Scofield.

Sous l’impulsion des agences de santé publique, plusieurs entreprises ont décidé de réduire les contacts entre les employés et les clients et de limiter les déplacements non essentiels.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Déconfinement: la Californie fait machine arrière

02/07/2020 | AFP

La Californie a fait machine arrière mercredi dans l'espoir de contrer une flambée de cas de coronavirus.

COVID-19: le Canada se prépare pour une 2e vague

30/06/2020 | AFP

Le Canada se prépare pour une deuxième vague de coronavirus, qui pourrait frapper à l'automne, a déclaré Justin Trudeau.

À la une

Hydro-Québec dépense 8,5 M$ en publicité au Maine depuis janvier 2020

Hydro-Québec veut relier le poste des Appalaches au réseau du Maine.

L'INSPQ approuve la manipulation de l'argent comptant

Le mode de transmission principal du coronavirus reste l’émission de microgouttelettes contagieuses.

Mercredi, Ottawa dévoile son portrait économique

Il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

Ce « portrait » devrait donner une idée des prévisions pour le reste de l’année financière et du déficit à venir.