Tesla recule en Bourse, rumeurs sur son partenariat avec Panasonic

Publié le 11/04/2019 à 10:26

Tesla recule en Bourse, rumeurs sur son partenariat avec Panasonic

Publié le 11/04/2019 à 10:26

Par AFP

(Photo: 123RF)

Tesla (TSLA) dévissait jeudi à Wall Street sur fond de rumeurs selon lesquelles le constructeur de véhicules électriques et le japonais Panasonic (6758) avaient décidé de geler des milliards de dollars d’investissements prévus dans son usine géante de batteries aux États-Unis.

L’action Tesla perdait 3,27 % à 267,04 dollars dans les premiers échanges.

Selon le journal nippon Nikkei, le groupe dirigé par Elon Musk et Panasonic Corp a suspendu leurs projets d’augmenter les capacités de l’usine de batteries de Tesla dans le Nevada (Ouest des États-Unis) en raison d’une demande incertaine pour les véhicules électriques.

Les deux entreprises prévoyaient d’augmenter d’environ 50 % les capacités de production de cette usine d’ici 2020, mais ont décidé de revoir leurs ambitions à la baisse en raison de problèmes financiers, affirme encore le Nikkei, citant des sources anonymes.

Panasonic a également en projet de suspendre un investissement prévu dans l’usine de batteries en construction de Tesla à Shanghai, ajoute le Nikkei.

« Nous allons bien évidemment continuer à effectuer de nouveaux investissements dans la méga-usine 1 (Nevada, NDLR) si besoin », a déclaré à l’AFP un porte-parole de Tesla, semblant réfuter les informations du Nikkei.

Et d’ajouter : « Toutefois nous estimons que nous pouvons produire davantage que prévu au départ avec les capacités actuelles ».

Le porte-parole n’a pas souhaité commenter les informations sur Shanghai, mais, selon une source proche du dossier, le constructeur de véhicules électriques, qui vient de démarrer la construction de cette usine de batteries, n’a jamais évoqué d’éventuels partenaires.

Panasonic de son côté n’a pour le moment fait aucune annonce sur un éventuel partenariat avec Tesla à Shanghai.

Le constructeur de véhicules électriques américain est une des sociétés en vogue sur les marchés financiers où il a connu une ascension vertigineuse en seulement 15 ans d’existence et en dépit d’une rentabilité fragile et une production minime comparée à celle de groupes automobiles classiques - General Motors, Ford.

Sa capitalisation boursière était de 46,09 milliards de dollars mercredi soir, contre 55,47 milliards à GM et 37,40 milliards à Ford, qui produisent des millions de voitures par an. Tesla espère livrer environ 400 000 véhicules cette année, ce qui serait son record absolu.

Ce succès boursier lui vaut en revanche d’être la cible de nombreux financiers qui spéculent sur son effondrement (short-sellers). 

Sur le même sujet

À surveiller: Scotia, Innergex et Tesla

27/05/2020 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Scotia, Innergex et Tesla? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: l'indice FANG+ se rapproche déjà de son sommet historique

22/05/2020 | Denis Lalonde

BALADO. L'indice FANG+ de la Bourse de New York est en hausse de 24% depuis le début de l'année. Qui dit mieux?

À la une

Sail ferme six magasins, 500 emplois touchés

Sail Plein Air ferme entre autres ses quatre établissements Sportium au Québec.

Au tour de Sail de se protéger de ses créanciers

C'est au tour des enseignes Sail et Sportium de se placer à l’abri de leurs créanciers.

Stingray veut continuer d'avancer malgré la pandémie

Il y a 4 minutes | La Presse Canadienne

Stingray estime que la pandémie lui permettra de réaliser des avancées du côté des services offerts aux entreprises.