Taux: pas de hausse des défauts de paiement, assure le patron de la Banque Nationale

Publié le 09/01/2023 à 13:20

Taux: pas de hausse des défauts de paiement, assure le patron de la Banque Nationale

Publié le 09/01/2023 à 13:20

Par La Presse Canadienne

Le président et chef de la direction de la Banque Nationale, Laurent Ferreira, a mentionné que près du tiers des emprunteurs hypothécaires avaient augmenté leurs paiements hypothécaires en 2022, et que parmi eux 80% ont un taux variable. (Photo: La Presse Canadienne)

Malgré la hausse des taux d’intérêt, les défauts de paiement hypothécaire sont demeurés à un seuil inférieur à ce qu’ils étaient avant la pandémie pour les clients de la Banque Nationale, a dit son président et chef de la direction, Laurent Ferreira, lors d’une conférence réunissant les grands patrons des grandes banques canadiennes. 

M. Ferreira a précisé que l’institution financière montréalaise avait enregistré «une petite» augmentation des défauts de paiement pour les hypothèques à taux variable, mais que cette proportion était inférieure à ce qui était observé du côté des hypothèques à taux fixe et aux seuils d’avant la pandémie. 

«Dans l’ensemble, quand nous regardons la performance de notre portefeuille de prêts et la capacité de nos clients de gérer des taux plus élevés, c’est très bon», a-t-il assuré, lundi, lors d’un échange avec l’analyste du secteur bancaire de RBC Marchés des capitaux, Darko Mihelic. 

Questionné sur le sujet, M. Ferreira a indiqué que la taille des dépôts bancaires laissait entendre que les finances des ménages demeuraient «robustes», malgré la pression subie par la hausse des taux d’intérêt et l’augmentation du coût de la vie. 

Il a mentionné que près du tiers des emprunteurs hypothécaires avaient augmenté leurs paiements hypothécaires en 2022, et que parmi eux 80% ont un taux variable. «Si l'on regarde cette cohorte, ils ont toujours plus de liquidités qu’avant la pandémie. Maintenant, il s’agit des premiers paiements [à des taux plus élevés]. Est-ce que ça va s’éroder avec le temps? Évidemment, mais ils vont être capables de soutenir le rythme.»

Le banquier a indiqué que 10% du portefeuille de prêts hypothécaires à taux fixe arrivait à échéance dans les 12 prochains mois et qu’une bonne part des clients qui allaient renouveler avaient un prêt ayant une période d’amortissement inférieure à 25 ans. 

Sur le même sujet

BRP: un niveau de support qui tient le coup

Édition du 20 Mars 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. La réaction du titre de BRP depuis le dépôt de ses résultats du 4e trimestre a de quoi étonner.

La Banque Nationale n’a rien à envier à ses concurrentes

Édition du 20 Mars 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Les 6 grandes banques canadiennes ont dévoilé leurs résultats financiers du premier trimestre 2024.

À la une

Les proches aidants, l’angle mort de l’équilibre travail-famille

Mis à jour à 08:03 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Les employeurs semblent mal comprendre leur réalité.

Bourse: la Banque Royale fait trembler le marché des actions privilégiées

BALADO. La Banque Royale envoie un signal clair qu'elle pourrait racheter toutes ses actions privilégiées.

Les nouvelles du marché du vendredi 19 avril

Mis à jour il y a 20 minutes | Refinitiv

Téhéran minimise les attaques israéliennes et n’annonce pas d’autres représailles.