Suncor allongera 1,4 G $ pour installer des unités de cogénération

Publié le 10/09/2019 à 13:53

Suncor allongera 1,4 G $ pour installer des unités de cogénération

Publié le 10/09/2019 à 13:53

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123FR)

Suncor Énergie (SU) prévoit dépenser 1,4 milliard $ pour remplacer ses chaudières à coke par deux unités de cogénération à son usine de sables bitumineux située au nord de Fort McMurray, en Alberta.

La société a indiqué que les unités produiraient de la vapeur pour ses processus d’extraction et de valorisation et généreraient 800 mégawatts d’électricité.

Le changement contribuera également à réduire ses coûts.

Suncor a expliqué que le remplacement des chaudières à coke par les unités de cogénération réduira d’environ 25 % les émissions de gaz à effet de serre liées à la production de vapeur à l’usine.

Les émissions de dioxyde de soufre et d’oxydes d’azote devraient également être réduites d’environ 45 % et 15 % respectivement.

Le projet devrait être en service dans la seconde moitié de 2023.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Bourse: Wall Street voit rouge, Toronto est à un sommet record

Mis à jour le 16/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Brent a bondi de 14,6 %, sa plus forte progression depuis que le contrat a été formalisé en 1988.

Titres en action: Aramco, Coca-Cola, Facebook...

16/09/2019 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les Bourses européennes reculent face aux tensions pétrolières

16/09/2019 | AFP

Les investisseurs ont «forcément été pris un petit peu de court sur le retour du risque géopolitique», dit une analyste.