Spirit AeroSystems convoite toujours deux usines de Bombardier

Publié le 06/05/2020 à 16:42

Spirit AeroSystems convoite toujours deux usines de Bombardier

Publié le 06/05/2020 à 16:42

Par La Presse Canadienne

(Photo: Getty Images)

Les turbulences provoquées par la pandémie de COVID-19 ne semblent pas avoir dissuadé Spirit AeroSystems (SPR) d’acquérir les usines de Bombardier (BBD.B) situées Belfast, en Irlande du Nord, ainsi qu’à Casablanca, au Maroc, une des transactions sur lesquelles mise l’avionneur québécois afin de réduire sa lourde dette.

En conférence téléphonique visant à commenter les résultats du premier trimestre, mercredi, le président et chef de la direction de l’entreprise américaine spécialisée dans la fabrication de fuselages, d’ailes et de pièces pour les moteurs, Tom Gentile, a réitéré son intérêt.

Spirit considère que la transaction annoncée l’automne dernier avec Bombardier et que l’acquisition d’Asco constituent toujours des acquisitions « stratégiques ». La compagnie établie à Wichita, au Kansas, qui figure parmi les principaux fournisseurs de Boeing, souhaite conclure les transactions si « toutes les conditions », qui n’ont pas été précisées, sont remplies.

Advenant la clôture de la transaction, prévue d’ici la fin juin, Bombardier obtiendra 500 millions $ US en espèces pour ses usines qui fabriquent des pièces d’aéronautique. C’est notamment à Belfast que l’on fabrique les ailes de l’ancienne CSeries.

Après avoir cédé sa participation dans l’A220 à Airbus, l’entreprise québécoise mise sur la transaction avec Spirit, la vente de son programme de jets régionaux CRJ à Mitsubishi et la cession de sa division ferroviaire au géant français Alstom pour réduire sa dette de plus de 9,3 milliards $ US.

Des analystes financiers se sont demandé si la COVID-19 pourrait faire avorter certaines ventes d’actifs.

En plus d’avoir procédé à des milliers de mises à pied en raison d’une diminution de l’activité au sein de l’aviation commerciale, Spirit a affiché une perte nette de 163 millions $ US au premier trimestre, alors que ses revenus ont plongé de 45 %, à 1,08 milliard $ US.

Bombardier doit faire le point sur sa performance financière jeudi.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

Hydroserre acquiert 3,5 hectares de serres à Portneuf

Le complexe sera adapté au cours des prochains mois et la production de laitue débutera en 2021.

Uber achète un fournisseur britannique de technologie pour les taxis

06/08/2020 | AFP

Elle permet à des taxis ou à des chauffeurs privés de gérer leurs réservations ou la répartition des courses.

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.