Semafo: Benoît La Salle explique pourquoi il quitte la direction

Publié le 09/08/2012 à 09:39, mis à jour le 09/08/2012 à 12:29

Semafo: Benoît La Salle explique pourquoi il quitte la direction

Publié le 09/08/2012 à 09:39, mis à jour le 09/08/2012 à 12:29

Par Suzanne Dansereau

Photo : Les Affaires

Benoît La Salle, qui a fondé la minière montréalaise Semafo il y a plus de 17 ans, a annoncé mercredi qu'il cédait les rênes de l'entreprise à Benoît Desormaux, qui occupait jusqu'ici le poste de chef de l'exploitation. LesAffaires.com a demandé à M. La Salle de nous expliquer les motifs derrière sa décision.

LesAffaires.com-Pourquoi passez-vous le flambeau maintenant, tandis que vous n'avez que 57 ans ?

Benoit LaSalle-Cela n'a pas été une décision facile. Cette entreprise a été ma vie pendant 17 ans et demi, c’est moi qui l’ai fondée. Mais je ne la quitte pas vraiment. Certes, je cède la présidence mais je garde la fondation Semafo - où travaillent 25000 personnes – je reste vice-président exécutif et je vais développer notre filiale énergie.

Mon plan de relève pour la présidence était prêt depuis l’an dernier. Benoit Desormeaux est avec moi depuis plus de 15 ans. Il a commencé comme simple comptable, puis en 2004 est passé aux opérations et a fait un travail remarquable. Si on ne laisse pas grandir ceux qu’on a préparés pour la tâche, ils vont s’en aller ailleurs!

«Les marchés boursiers, comme le hockey», en page 2

À la une

PyroGenesis: le vert pour se faire connaitre

21/06/2021 | Emmanuel Martinez

Le fabricant de torches à plasma PyroGenesis (PYR) commence à se faire remarquer des investisseurs.

3iQ, le géant canadien de l'investissement en crypto

21/06/2021 | François Remy

3iQ a lancé des fonds négociés en bourse adossés au Bitcoin et à l'Ethereum.

La Chine s'active pour freiner les cryptomonnaies

21/06/2021 | AFP

Le minage a été interdit dans le Sichuan, entraînant la fermeture de 26 entreprises.