Saputo annonce des coupes dans trois usines

Publié le 09/02/2022 à 08:44

Saputo annonce des coupes dans trois usines

Publié le 09/02/2022 à 08:44

Par La Presse Canadienne

Le fromager Saputo va investir environ 169 millions $ pour améliorer ses installations aux États-Unis et en Australie et accélérer sa croissance. (Photo: La Presse Canadienne)

Le fromager Saputo (SAP.TO, 28,19$) a annoncé mardi des coupes dans trois usines dans le cadre d’un plan qui le verra investir environ 169 millions $ pour améliorer ses installations aux États-Unis et en Australie et accélérer sa croissance. 

La société montréalaise a indiqué qu’une installation de coupe et d’emballage de Tulare, en Californie, fermerait au cours de l’exercice 2023, tandis que les activités de deux usines de fabrication australiennes seront simplifiées. 

À (re)lire: Saputo: des vents contraires persistent dans l’industrie des produits laitiers

Saputo a estimé que l’impact pour les employés américains serait minime puisque des emplois seront disponibles dans d’autres installations de Tulare. En outre, le nombre limité de travailleurs qui seront touchés par des mises à pied en Australie auront droit à une indemnité de cessation d’emploi et à des services pour faciliter la transition de carrière. 

La première phase du plan de Saputo s’attardera sur la modernisation et l’agrandissement de ses usines de fabrication de fromage au Wisconsin et en Californie pendant deux ans, à compter du quatrième trimestre de l’exercice 2022. 

Les économies annuelles tirées de ces initiatives devraient croître graduellement pour atteindre environ 112 millions $, ou 83 millions $ après impôts, d’ici la fin de l’exercice financier 2025. Les coûts après impôts seront d’environ 46 millions $, incluant 39 millions $ en dépréciation d’immobilisations sans effet sur la trésorerie. 

Le président et chef de la direction de l’entreprise, Lino Saputo, a fait valoir que l’investissement, qui s’inscrit dans le cadre d’un plan stratégique mondial annoncé précédemment, alimenterait sa croissance interne, améliorerait son portefeuille de produits, moderniserait ses processus et renforcerait ses capacités. 

«L’annonce d’aujourd’hui est la première d’une série d’investissements et d’activités de consolidation qui augmenteront notre efficacité et notre productivité, ce qui améliorera notre capacité à répondre aux besoins changeants de nos clients et des consommateurs», a-t-il affirmé dans un communiqué. 

 

Sur le même sujet

«Dessine-moi un leader!»: de Socrate au Petit Prince

25/10/2021 | Radouan Torkmani

BLOGUE INVITÉ. De nombreuses personnes du monde corporatif quittent leur emploi pour travailler en économie sociale.

Facebook: Australie veut le consentement parental pour les moins de 16 ans

L’Australie serre la vis aux publicitaires qui ciblent les enfants en ligne en imposant la demande de consentement.

À la une

Votre équipe aussi peut maîtriser l'art de l'empathie

RHÉVEIL-MATIN. «Maintenant, en tant qu'employeur, on doit mériter le déplacement».

La Banque d'Angleterre intervient face aux turbulences financières au Royaume-Uni

Il y a 5 minutes | AFP

Avec un taux d’inflation de quasiment 10% sur un an, le plus élevé du G7, le Royaume-Uni est déjà en récession.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Mis à jour il y a 48 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés s'apaisent avec l'intervention de la Banque d'Angleterre.