Safeway échappe à Metro, Sobeys rafle la mise pour 5,8G$

Publié le 12/06/2013 à 16:29, mis à jour le 13/06/2013 à 16:17

Safeway échappe à Metro, Sobeys rafle la mise pour 5,8G$

Publié le 12/06/2013 à 16:29, mis à jour le 13/06/2013 à 16:17

Par lesaffaires.com

Grand coup pour Marc Poulin

C'est un premier grand coup pour Marc Poulin, l'ex-chef des magasins IGA au Québec pendant 12 ans, qui a été promu président et chef de la direction de Sobeys, il y a un an.

Sobeys a directement approché le propriétaire américain de Safeway. " Il s'agit d'une offre non sollicitée. Il n'y a pas eu de mise aux enchères ", a indiqué le président de Safeway (NY, SWY) aux États-Unis, Robert Edwards, lors de l'appel-conférence.

Safeway a bondi de 33 % à 30,80 $ US ,après la fermeture des marchés.

>>>Un autre Québécois à la haute direction de Sobeys

 L'acquisition de Canada Safeway représente pour Sobeys une occasion unique et hautement stratégique de tirer parti de ses actifs existants. La direction estime, pour plusieurs raisons, dont celles indiquées ci-dessous, que la transaction augmentera considérablement l'échelle de Sobeys, tout en ouvrant la voie à la réalisation d'importantes synergies et à l'accroissement du bénéfice.

  • L'acquisition crée une nouvelle plateforme de croissance pour Sobeys.
  • L'acquisition fait de Sobeys un épicier de premier plan dans l'Ouest canadien et l'épicier le plus important dans le marché en plein essor de l'Alberta.
  • L'acquisition consolide la position de Sobeys en tant que deuxième société en importance à l'échelle nationale, avec des produits pro forma d'environ 24 G$.
  • Canada Safeway dispose d'un exceptionnel réseau de magasins occupant une superficie totale d'environ 9 millions de pieds carrés dans des emplacements convoités, dont plus de 60 % sont situés à Vancouver, à Calgary, à Edmonton et à Winnipeg.
  • 1,8 G$ en actifs immobiliers détenus (selon une évaluation indépendante en date du 30 mars 2013).
  • Conformité des stratégies d'entreprise - les deux sociétés ont des produits et services complémentaires, mettent l'accent sur l'excellence en matière de produits frais et ont des cultures très compatibles.
  • L'acquisition renforce la talentueuse équipe de Sobeys.
  • Les synergies repérées pourraient donner lieu à des économies de coûts d'environ 200 M$ annuellement d'ici trois ans.
  • La direction s'attend à ce que l'acquisition soit immédiatement rentable au chapitre du résultat net ajusté par action et qu'elle entraîne une hausse de plus de 25 % de ce dernier lorsque les synergies auront été entièrement réalisées.
  • L'acquisition générera d'importants flux de trésorerie disponibles et permettra une réduction rapide de l'endettement.

« Nous sommes enthousiasmés par cette acquisition et par les futures possibilités qu'elle présente », a souligné Marc Poulin, par voie de communiqué

« Cette transaction est avantageuse pour les deux entreprises, ainsi que pour nos clients et notre personnel. Nos employés ont toujours été à la base de notre réussite et, grâce à l'ajout de l'excellente équipe de Canada Safeway, nos clients peuvent continuer de compter sur nos produits et services de grande qualité et sur l'excellence de nos produits frais, le tout soutenu par un service de premier ordre. La mise en commun et la mise en valeur des pratiques exemplaires de deux entreprises exceptionnelles ne peuvent que renforcer notre offre de produits et de services. »

M. Poulin a ajouté : « Sobeys prévoit tirer parti d'économies d'échelle accrues. Nous nous attendons à réaliser des synergies de coûts annuels d'environ 200 M$ d'ici trois ans par l'intégration et la modernisation des réseaux de distribution, la réduction des frais d'approvisionnement, d'administration et de commercialisation, ainsi que par l'exploitation de l'infrastructure des TI de Sobeys. » 

Financement bien ficelé

À la une

Suivez la soirée électorale fédérale avec Les Affaires

Il y a 29 minutes | Les Affaires

EN DIRECT. La campagne électorale fédérale tire à sa fin et pourtant, tous les scénarios sont encore sur la table.

44e élection canadienne: résultats impossibles à prévoir

Mis à jour à 21:15 | La Presse Canadienne

Justin Trudeau saura dans quelques heures, ou quelques jours, s’il a perdu ou gagné son pari.

Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez

Mis à jour à 21:37 | La Presse Canadienne

Les résultats ne sont pas annoncés que, déjà, du côté du PLC, on minimise la possibilité d’un autre mandat minoritaire.