Alimentation Couche-Tard annonce une hausse de son bénéfice

Publié le 28/11/2023 à 18:39

Alimentation Couche-Tard annonce une hausse de son bénéfice

Publié le 28/11/2023 à 18:39

Par La Presse Canadienne

Brian Hannasch a salué des «progrès notables pour la plupart de nos indicateurs clés», même si l’entreprise a constaté un ralentissement de ses ventes par magasin aux États-Unis. (Photo: 123RF)

Laval — Malgré une diminution de son chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier, Alimentation Couche-Tard (ATD) a rapporté mardi un bénéfice net de 819,2 millions de dollars (M$) US pour son deuxième trimestre, en hausse par rapport à 810,4 (M$) US pour la même période un an plus tôt.

L’exploitant de dépanneurs établi à Laval, mais qui publie ses résultats en dollars américains, a indiqué que ses revenus se sont élevés à 16,4 milliards de dollars US au deuxième trimestre, en baisse de 2,7% par rapport à l’année précédente.

Cette diminution est toutefois moins marquée que celle qu’avait rapportée l’entreprise au premier trimestre, à 16,3%.

Selon Couche-Tard, la baisse de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre est surtout attribuable à un prix de vente moyen moins élevé du carburant pour le transport routier, mais aussi à une demande de carburant pour le transport routier moins élevée qu’à la même période il y a un an.

Le bénéfice par action s’est par ailleurs établi à 85 cents US, comparativement à 79 cents US un an plus.

Dans un communiqué, le président et chef de la direction de Couche-Tard, Brian Hannasch, a salué des «progrès notables pour la plupart de nos indicateurs clés», même si l’entreprise a constaté un ralentissement de ses ventes par magasin aux États-Unis.

Ce ralentissement spécifique aux États-Unis serait en partie attribuable à la faiblesse des ventes de cigarettes. En septembre, M. Hannasch avait d’ailleurs fait état de «vents contraires pour l’industrie du tabac, pas seulement pour Couche-Tard».

Le chef de la direction financière, Filipe Da Silva, a quant à lui souligné que grâce à la «discipline financière» de l’entreprise, la croissance normalisée des frais d’exploitation a été limitée à 1,5%, «un chiffre bien inférieur au taux d’inflation moyen actuel» qui affecte les opérations de Couche-Tard.

Sur le même sujet

Couche Tard a finalisé l'acquisition de certains actifs européens de TotalEnergies

Mis à jour le 04/01/2024 | La Presse Canadienne

Elle concerne plus de 2000 stations-service, dont un peu plus de la moitié se trouvent en Allemagne.

À surveiller: Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama

22/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Couche-Tard, BlackBerry et Dollarama? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Bombardier ne perd pas sa cible des yeux

Édition du 21 Février 2024 | Denis Lalonde

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties.

Primaire républicaine: fin de la course pour Nikki Haley?

ANALYSE. Ce samedi, Donald Trump devrait battre sa rivale Nikki Haley en Caroline du Sud, selon les sondages.

La Caisse de dépôt et placement devient actionnaire de l'arrimeur québécois QSL

QSL a précisé que son siège social demeurera à Québec et l’entreprise continuera d’être dirigée par son équipe actuelle.