Pinterest et Zoom s'envolent pour leurs débuts à Wall Street

Publié le 18/04/2019 à 12:02, mis à jour le 18/04/2019 à 16:55

Pinterest et Zoom s'envolent pour leurs débuts à Wall Street

Publié le 18/04/2019 à 12:02, mis à jour le 18/04/2019 à 16:55

Par AFP
L'application d'ouverte sur un téléphone cellulaire

(Photo: 123RF)

Trois semaines après un vent de défiance pour les grosses introductions technologiques en Bourse après les débuts chaotiques de Lyft à Wall Street, les marchés ont semblé rassurés jeudi après les premiers pas prometteurs de deux autres géants, Pinterest et Zoom.

L’application de partage de photos Pinterest cotée sur la plateforme du New York Stock Exchange (NYSE) a clôturé à 24,40 dollars, en hausse de 28,4 % comparé au prix d’introduction de 19 dollars arrêtés la veille par l’entreprise. 

L’entreprise Zoom, spécialisée dans les services de vidéoconférence, qui a fait quelques minutes avant Pinterest ses débuts sur la plateforme électronique du Nasdaq, a fini à 62 dollars contre un montant fixé la veille à 36 dollars, soit une envolée de 72,2 %.

Au cours de clôture, le marché valorisait Pinterest à 12,9 milliards de dollars, et Zoom à 15,9 milliards de dollars. 

Pinterest avait annoncé mercredi son intention de faire ses débuts au prix de 19 dollars l’action, soit au-dessus de la fourchette de 15 à 17 dollars envisagée jusque là. Un signe de l’appétit des investisseurs durant leur traditionnelle tournée qui précède l’entrée à Wall Street.

Cette information avait plutôt surpris étant donné les déboires d’une autre très grosse introduction en Bourse trois semaines auparavant, celle de Lyft.

L’évolution du titre de la plateforme de réservation de voitures avec chauffeur, qui a fini la séance de jeudi près de 20 % sous son prix d’introduction de 72 dollars le 29 mars, semblait avoir refroidi les ardeurs des investisseurs.

Uber tempère ses ambitions

Peu après ces débuts difficiles, son principal concurrent, Uber, avait par exemple envisagé un niveau de valorisation proche des 100 milliards de dollars pour ses débuts boursiers attendus en mai selon la presse américaine, soit moins que de précédentes anticipations.

Les principales inquiétudes des marchés se portent sur les perspectives de ces entreprises technologiques très prometteuses, mais qui ont toutes les peines à être rentables pour le moment.

Malgré ces attentes un peu plus sombres que prévu, Zoom et Pinterest ont vu la vie en rose jeudi. À l’image des couleurs de la banderole Pinterest déployée pour l’occasion sur la façade du célèbre bâtiment du New York Stock Exchange dans le quartier financier de Manhattan, rose, agrémenté d’épingles rouges, symboles de l’entreprise.

L’entreprise, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 755,9 millions de dollars en 2018 et une perte nette de presque 68 millions de dollars, joue sur deux leviers pour tenter de gagner de l’argent: le commerce en ligne et la publicité.

Elle met un point d’honneur à se démarquer des géants technologiques traditionnels, et du vent de défiance qu’ont suscité ces derniers mois les réseaux sociaux concernant l’utilisation des données privées. Son PDG Benjamin Silbermann a notamment affirmé jeudi que « Pinterest n’est pas un réseau social ».

« Nous nous voyons réellement comme un service d’intérêt public (...) Nous nous focalisons peu sur de potentiels développements qui consisteraient à discuter avec ses amis ou suivre des célébrités », a ajouté le patron de l’application sur la chaîne d’information financière CNBC.

Les dirigeants du groupe qui revendique 250 millions d’utilisateurs ont par ailleurs sonné jeudi la cloche qui marque l’ouverture de Wall Street chaque matin, accompagnés d’utilisateurs du réseau de la première heure, un privilège souvent accordé par le NYSE lors des introductions en Bourse.

Zoom a pour sa part eu jeudi les honneurs de plusieurs écrans lumineux dans le quartier new-yorkais très fréquenté de Times Square, où se trouve la place boursière du Nasdaq.

Le groupe, qui a dégagé un chiffre d’affaires de 330 millions de dollars lors des douze mois se terminant au 31 janvier, est parvenu à atteindre sur la même période l’équilibre financier. 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.