Obama va consacrer 33 G$ US à l'emploi

Publié le 29/01/2010 à 11:44

Obama va consacrer 33 G$ US à l'emploi

Publié le 29/01/2010 à 11:44

Par Olivier Schmouker

L'emploi est la nouvelle priorité du président américain. Photo : Bloomberg.

Barack Obama se propose de dédier 33 milliards de dollars américains sous forme de crédits d'impôts pour encourager les PME américaines à recruter et à augmenter les salaires en 2010, selon une source gouvernementale.

Le président américain, qui avait dévoilé cette intention mercredi lors d'un discours sur l'état de l'Union, détaillera ce projet lors d'un déplacement dans une petite société de Baltimore.

Mais d’ores et déjà, on sait qu’il sera accordé 5 000 dollars américians de crédit d'impôt pour chaque embauche nette effectuée cette année. Que les entreprises augmentant les salaires pourront se faire rembourser une partie des cotisations retraite. Et que le montant des aides sera plafonné à 500 000 dollars américains par entreprise.

La Chambre des représentants a adopté en décembre dernier un plan pour l’emploi évalué à quelque 155 milliards de dollars américains, et le Sénat est en train d’étudier sa propre version.

Barack Obama entend proposer de financer son plan grâce aux économies réalisées sur un autre plan de sauvetage, celui des banques, de 700 milliards de dollars américains. C’est que les pertes attendues du Troubled Asset Relief Program (Tarp) ont diminué de 200 milliards, grâce à l'amélioration de la situation financière des banques.

Avec Reuters.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.