Nouvelles promesses de la Grèce

Publié le 14/12/2009 à 16:33

Nouvelles promesses de la Grèce

Publié le 14/12/2009 à 16:33

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre grec, George Papandreou, a promis de ramener le déficit public sous la barre des 3 pour cent du produit intérieur brut (PIB) d'ici 2013.


D'après les projections actuelles, le déficit grec devrait atteindre les 12,7 pour cent en 2009, alors que les critères de Maastricht imposent un maximum de 3 pour cent du PIB.


Lors d'un discours devant des entrepreneurs et des syndicalistes, prononcé lundi soir à Athènes, George Papandreou a promis que son gouvernement allait réduire les dépenses publiques en 2011 et 2012.


Le premier ministre a annoncé une réduction drastique des primes dans la fonction publique. Il a promis de réduire les dépenses de la sécurité sociale et du gouvernement de 10 pour cent chacunes.


Il a également souhaité que les primes versées par les banques privées puissent être taxées jusqu'à 90 pour cent. Il a proposé de fermer un tiers des offices du tourisme grecs à l'étranger. Les fonctionnaires gagnant plus de 2000 euros (environ 3100 $) par mois pourraient subir un gel de leur salaire, qui habituellement est revalorisé en fonction du coût de la vie.


George Papandreou a reconnu que la plupart de ces mesures étaient douloureuses, mais il a souligné leur nécessité.


"La Grèce risque de couler sous sa dette", a-t-il averti, en notant que le pays avait "perdu toute trace de crédibilité". "Nous sommes tous blessés quand la Grèce est présentée comme l'exemple à ne pas suivre dans l'Union européenne tout entière", a-t-il dit.


La dette a atteint les 300 milliards d'euros (environ 465 milliards $).


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Les moteurs de l'économie mondiale sont en train de caler

09/04/2019 | François Normand

L’économie mondiale est en train d’entrer dans un «ralentissement synchronisé», augmentant le risque d’une récession.

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.