Norbourg : KPMG et l'AMF n'admettent aucune responsabilité

Publié le 19/01/2011 à 09:31, mis à jour le 19/01/2011 à 11:49

Norbourg : KPMG et l'AMF n'admettent aucune responsabilité

Publié le 19/01/2011 à 09:31, mis à jour le 19/01/2011 à 11:49

Par La Presse Canadienne

Photo : Bloomberg

Les investisseurs floués de Norbourg recevront 55 millions $ de la part de l'Autorité des marchés financiers, des bureaux de comptables KPMG et Beaulieu Deschambault, du gardien de valeurs The Northern Trust et de la société de fiducie Concentra à titre de règlement d'un recours collectif.

Les parties visées ont précisé dans un communiqué qu'elles n'admettaient aucune responsabilité dans la fraude de 130 millions $ orchestrée par Vincent Lacroix, qui a dépouillé quelque 9200 personnes de leurs économies.

L'entente de principe devra être approuvée par la Cour supérieure et les modalités de distribution seront connues par la suite.

Les 55 millions $ annoncés mercredi s'ajoutent aux sommes déjà versées par le Fonds d'indemnisation des services financiers de l'AMF de même qu'aux montants récupérés par les syndics de faillite, par le liquidateur et par Revenu Québec.

Au bout du compte, les investisseurs devraient avoir récupéré la quasi-totalité de leur mise.

À suivre dans cette section

À la une

American Airlines, nouvelle coqueluche des boursicoteurs?

Il y a 41 minutes | AFP

L'action s'est envolée de plus de 80% à Wall Street malgré des résultats financiers négatifs pour 2020.

Ascension de GameStop: la révolte des boursicoteurs contre les barons de Wall Street

09:20 | AFP

Retour sur une «révolte» boursière et ce qu'elle révèle de la lutte entre jeunes investisseurs et barons de la finance.

Actions de BlackBerry et GameStop: doit-on se lancer?

S'il est tentant de suivre la tendance poussée par les réseaux sociaux, il s'agit avant tout d'un pari boursier.