New Look perce le marché américain

Publié le 02/12/2019 à 12:00, mis à jour le 02/12/2019 à 15:53

New Look perce le marché américain

Publié le 02/12/2019 à 12:00, mis à jour le 02/12/2019 à 15:53

Par Denis Lalonde
Un opticien qui tient une paire de lunettes dans ses mains.

(Photo: 123RF)

Groupe Vision New Look (Tor., BCI) réalise l’acquisition de la société américaine Coco Lunette Holding pour un montant qui n’a pas été révélé.

Il s’agit d’une première acquisition pour New Look dans le marché américain de la vente au détail de lunettes. Coco Lunette possède 12 boutiques, principalement sous la bannière Edward Breiner. Elle est présente en Floride dans les villes de Miami, Aventura, Boca Raton, Coconut Grove, Coral Gables, Orlando et Palm Beach.

La société américaine, qui génère des revenus annuels de 15,5 millions de dollars canadiens, continuera d’exercer ses activités en tant qu’unité autonome au sein de New Look.

Le PDG de l’entreprise américaine, Edward Breiner, soutient que l’acquisition de son entreprise par New Look lui permettra d’accélérer sa croissance en sol américain.

«Depuis 2013, nous poursuivons le même plan de match. Trouver des équipes de gestion locales talentueuses à des valorisations raisonnables. Ce n'est pas nécessairement selon la géographie. Notre stratégie d'acquisitions repose sur la discipline et vise à produire un rendement sur le capital investi pour nos actionnaires», explique Antoine Amiel, président et chef de la direction de Vision New Look, en entrevue.

 

Expansion internationale en vue?

Ce dernier ajoute que New Look est bien positionnée pour poursuivre sa stratégie de croissance par acquisitions tant au Canada qu'aux États-Unis. De plus, le PDG n'écarte pas la possibilité de réaliser des acquisitions à l'international si l'occasion se présentait. «Pour l'instant, on reste en Amérique du Nord, mais s'il y a des opportunités ailleurs, nous allons les regarder», dit-il.

Au Canada, New Look possède 378 boutiques, principalement sous les bannières New Look, Vogue Optical, Greiche & Scaff et Iris. La société québécoise possède aussi quelques laboratoires spécialisés dans l’industrie de l’optique, dont un à San Francisco.

Le titre de New Look a peu réagi à la nouvelle, lui qui perdait 0,25$, ou 0,75%, à 33,29$ à la Bourse de Toronto à la mi-séance, sur un très faible volume de transactions.

 

À la une

Les amendements apportés à l'accord de libre-échange nord-américain

10/12/2019 | AFP

Les conditions sur le marché du travail sont l’obstacle le plus épineux du traité.

Feu vert des démocrates américains pour l'ACEUM

Mis à jour le 10/12/2019 | AFP

Il est désormais « bien meilleur », a estimé mardi la responsable des démocrates au Congrès Nancy Pelosi.

L'ACEUM modifié est signé mais la ratification canadienne devra attendre

Mis à jour le 10/12/2019 | La Presse Canadienne

Les parlementaires canadiens ne pourront pas ratifier l’entente avant le congé de fin d’année.