Netflix fait le plein d'abonnés mais jugé frileux côté prévisions

Publié le 16/04/2019 à 17:19

Netflix fait le plein d'abonnés mais jugé frileux côté prévisions

Publié le 16/04/2019 à 17:19

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le service américain de vidéo en ligne Netflix (NFLX), soumis à une concurrence croissante, a engrangé au premier trimestre presque 10 millions de nouveaux abonnés, désormais plus de 148 millions dans le monde, mais ses prévisions ont déçu.

De loin leader du secteur, il devra dans quelques mois notamment affronter Apple, mais surtout le mastodonte Disney qui lancera sa plateforme, moins chère que Netflix, chargée de superproductions en novembre aux États-Unis. 

Netflix a néanmoins assuré mardi que leur arrivée ne devrait pas avoir d’effets « importants » sur sa croissance, parce que le marché du streaming est immense et que leurs catalogues seront différents.

Netflix avait fin mars exactement 148,86 millions d’abonnés payants dans le monde, un peu plus que ses propres anticipations. Sur les 9,6 millions d’abonnés supplémentaires, 1,74 million étaient aux États-Unis et 7,86 dans le reste du monde.

Il a également publié un bénéfice net de 344 millions de dollars (+18,6 %). Rapporté par action, le bénéfice est ressorti à 76 cents.

La prévision de bénéfice par action pour le deuxième trimestre (55 cents) est en deçà des attentes des analystes :  le titre Netflix reculait d’ailleurs de 1,4 % vers 16H55 dans les échanges électroniques d’après la clôture de Wall Street.

À 4,52 milliards de dollars, le chiffre d’affaires est quant à lui conforme aux attentes des marchés.

Pour le trimestre en cours, Netflix anticipe 5 millions d’abonnés supplémentaires, essentiellement acquis hors des États-Unis.

Netflix vient d’augmenter ses prix. Il doit investir des milliards de dollars chaque année désormais en contenus originaux, nerf de la guerre pour attirer les consommateurs.

 

À la une

Les ventes des détaillants ont chuté pendant la 3e vague de COVID-19

Les ventes au détail ont diminué de 5,7% au Canada, mais de 1,8% seulement au Québec.

La pénurie de main-d'oeuvre s'aggrave au Québec et au Canada

Le taux de postes vacants a augmenté de 14,4% au premier trimestre par rapport à l'an dernier dans la province.

Déploiement des tests de dépistage rapides au bureau

Il y a 15 minutes | La Presse Canadienne

Un programme de dépistage rapide est déployé partout au pays pour détecter les infections asymptomatiques.