Montréal accueillera en 2019 une importante conférence sur l'intelligence artificielle

Publié le 11/10/2018 à 06:50

Montréal accueillera en 2019 une importante conférence sur l'intelligence artificielle

Publié le 11/10/2018 à 06:50

Par La Presse Canadienne

Tourisme Montréal a annoncé mercredi avoir conclu une entente avec la londonienne Inspired Minds au sujet de la tenue d'une conférence annuelle consacrée à l'intelligence artificielle, qui se déroulera dans la métropole québécoise pour un minimum de trois ans à compter de l'an prochain.

Inspired Minds a fondé la conférence World Summit AI, dont la deuxième édition se déroule actuellement à Amsterdam. L'événement de Montréal en serait une version destinée à la région des Amériques.

La conférence devrait attirer quelque 1000 participants à Montréal lors de son édition de l'an prochain, mais ce chiffre devrait atteindre 3000 participants en 2021, a précisé une porte-parole pour Tourisme Montréal.

Au total, plus de 6000 participants sont attendus pendant les trois premières années de la conférence, ce qui représente environ 32 500 nuitées dans les hôtels de Montréal, a souligné l'organisme.

Aux yeux de Tourisme Montréal, le choix de Montréal pour la tenue de la conférence «confirme le leadership de la destination dans le domaine de l'intelligence artificielle».

L'organisme a rappelé que Montréal profitait d'une «excellente base académique» à l'Université McGill et à l'Université de Montréal. La métropole a en outre attiré plusieurs grands joueurs mondiaux du numérique, comme Google, Microsoft, IBM, Samsung, Thalès et Facebook, qui ont décidé d'y implanter de nouveaux laboratoires de recherche en intelligence artificielle.

Sur le même sujet

Deux ex-juges se joignent à l'application COVI

Louise Arbour et Louise Otis, se joignent au projet d’application mobile COVI.

L'intelligence artificielle, ça mange quoi en hiver?

06/04/2020 | Katherine Rondeau

BLOGUE INVITÉ. On lui voue un respect mérité, sans toutefois pouvoir s'empêcher de ressentir une certaine crainte.

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».