Michael Sabia, «ami des Desmarais depuis 10 ans»

Publié le 15/02/2012 à 16:58, mis à jour le 15/02/2012 à 17:49

Michael Sabia, «ami des Desmarais depuis 10 ans»

Publié le 15/02/2012 à 16:58, mis à jour le 15/02/2012 à 17:49

Par lesaffaires.com

Photo: lesaffaires.com

Le pdg de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, est ami avec la famille Desmarais, derrière la société Power Corporation, depuis 10 ans, a indiqué la Caisse dans un communiqué publié cette après-midi.

Le bas de laine des Québécois a tenu à réagir à une série de nouvelles publiées par les médias de Quebecor qui rapportent que le pdg a passé une fin de semaine l’été dernier dans l’imposante résidence secondaire de la richissime famille à Charlevoix.

La nouvelle a soulevé un débat éthique sur le lobbyisme et sur la guerre commerciale entre deux empires médiatiques. Certains ont exprimé leur malaise devant une situation qui pourrait donner l’impression de favoritisme et de tentative d’éviter les lois sur le lobbyisme. D’autres apparent plutôt cette nouvelle à une opération de salissage lié à la guerre commerciale entre Quebecor et Gesca, le bras médiatique de Power Corporation, qui possède notamment La Presse et Le Soleil.

Le premier ministre Jean Charest a également reconnu avoir séjourné chez la famille. Celui-ci a cependant demandé de faire confiance aux personnes impliquées.

Dans le communiqué, la Caisse affirme que M. Sabia et son épouse connaissent André et France Desmarais depuis plus de 10 ans. Le principal intéressé a confirmé avoir assisté à l’activité en question accompagné de son épouse et de sa fille.

La Caisse affirme que cette visite est une activité sociale, et assure que son pdg n’a pas tenu de conversation liée aux activités d’affaires de la Caisse et de Power Corp.

La Caisse s’est également portée à la défense de ses choix d’investissements. L’institut public a mentionné avoir réalisé des investissements liés à Power Corp.

Une part de son portefeuille reproduit différents indices boursiers. Les sociétés de Power Corp s’y retrouvent donc inévitablement représentées. Pour les investissements directs, la Caisse affirme que ses choix sont motivés par le travail «en profondeur» qu’effectuent ses analystes.

Lire aussi : Sagard : guerre commerciale d'abord, débat éthique ensuite

 

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

L'ordinateur personnel revient en force grâce au télétravail

Il y a 25 minutes | AFP

«Ce qui reste à déterminer c’est si la demande et le haut niveau d’utilisation vont se poursuivre pendant la récession».

Les producteurs serricoles obtiennent un tarif préférentiel d'Hydro-Québec

L’annonce de vendredi étand ce tarif préférentiel aux producteurs dont la puissance installée est de 50 kW.

Pourquoi indexer ses revenus de retraite?

EXPERT INVITÉ. Il faut toutefois réaliser que viser un revenu global indexé coûte cher, très cher.