Marché Goodfood explose au troisième trimestre

Publié le 13/07/2017 à 08:18

Marché Goodfood explose au troisième trimestre

Publié le 13/07/2017 à 08:18

Par lesaffaires.com

Marché Goodfood(FOOD, 1,76$), la jeune entreprise montréalaise spécialisée dans la livraison de repas à la maison a dévoilé des résultats prometteurs pour le troisième trimestre, faisant état d’une croissance intéressante de son chiffre d’affaires dans un marché qui demeure toutefois «très émergent.»

En un an, la start-up a multiplié par dix son nombre d’abonnés, qui est passé de 2300 à 23000. Signe que les choses s’accélèrent dans ce créneau, elle en a ajouté 10000 au dernier trimestre seulement. C’est ce qui a permis à ses revenus de bondir à 6,43M$ sur les trois mois se terminant au 31 mai dernier, comparativement aux recettes de 928000$ enregistrées au même trimestre de 2016.

Marché Goodfood a ainsi pu dégager un bénéfice brut de 1,36M$, mais les investissements requis pour soutenir la croissance de l’entreprise se sont soldés par une perte nette de 1,2M$, ou 0,05$ par action.

«Le marché canadien des repas prêts-à-cuisiner est encore dans ces balbutiements, mais nous semblons bien placés pour consolider notre position de leader de ce marché», estime Jonathan Ferrari, cofondateur et PDG de Marché Goodfood. «Notre élan s’accélère tant du côté des abonnés actifs que du côté des revenus. Nous avons également amélioré notre marge brute, ce qui prouve qu’il y a des économies d’échelle à aller chercher tandis que nous poursuivons cette croissance.»

L’entreprise cotée à la Bourse de Toronto depuis le début juin, a vu son action chuter durant ses premières semaines comme société à capital ouvert. En Bourse, les sociétés de repas prêts-à-cuisiner se sont fait malmener ces derniers jours. Blue Apron, un chef de file américain de cette tendance, a touché un creux plus tôt cette semaine après que les analystes aient décoté son titre.

Malgré tout, les dirigeants de Goodfood demeurent confiants qu’ils sauront renverser la vapeur, en élargissant leurs opérations à l’ensemble du Canada d’ici douze mois. La réalisation d’un financement privé de 21M$, plus tôt cette année, lui confère les moyens d’atteindre cet objectif, assure M. Ferrari.

À la une

Bourse: Toronto perd plus de 300 points

Mis à jour le 02/10/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les taux obligataires gâchent l’ambiance à Wall Street.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 02/10/2023 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller: Nike, BRP et Aritzia

02/10/2023 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Nike, BRP et Aritzia? Voici quelques recommandations d’analystes.