LVMH et Tiffany ont repris les discussions pour sauver leur union

Publié le 27/10/2020 à 15:09

LVMH et Tiffany ont repris les discussions pour sauver leur union

Publié le 27/10/2020 à 15:09

Par AFP
Le logo de Tiffany

(Photo: Getty images)

LVMH et le joaillier américain Tiffany ont repris les négociations pour tenter de sauver leur rapprochement, brutalement remis en cause à la fin de l'été par le géant mondial du luxe, a-t-on appris mardi d'une source impliquée dans les discussions.

Parmi les options envisagées, les entreprises parlent d'abaisser le prix de rachat: au lieu de 135 dollars par action, ce qui représentait un mariage à 16,2 milliards de dollars, LVMH pourrait ne débourser que 130 à 133 dollars, a précisé cette source à l'AFP.

Interrogés, les deux groupes se sont refusés à tout commentaire.

LVMH, propriétaire de Louis Vuitton, Dior et des champagnes Moët & Chandon entre autres, avait annoncé fin 2019 son intention de racheter Tiffany. 

Mais la romance a commencé à tourner au vinaigre quand le groupe de Bernard Arnault a estimé début septembre n'être «plus en mesure» d'acquérir «en l'état» Tiffany.

Il avait alors invoqué la mauvaise gestion en temps de pandémie de Tiffany et une demande de report du gouvernement français liée au conflit commercial entre les États-Unis et l'Union européenne. 

La bataille s'est alors engagée sur le terrain judiciaire avec une plainte du joaillier américain auprès d'une Cour de Justice du Delaware, suivie d'une contre-attaque de LVMH devant la même juridiction.

Tiffany estime de son côté que la société française ne cherche qu'à se soustraire à ses engagements et à ne pas payer le prix sur lequel les entreprises s'étaient mises d'accord. 

La justice américaine a fixé au 5 janvier 2021 la date du procès devant opposer les deux groupes, en suggérant toutefois aux parties de renouer le dialogue, ce qu'ils ont fait. 

Mardi, la Commission européenne a par ailleurs donné son feu vert à un éventuel rachat de Tiffany par LVMH.


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

À la une

Element AI vendue à la société américaine ServiceNow

Mis à jour il y a 17 minutes | Denis Lalonde

Element AI est vendue à la société américaine ServiceNow pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

Jean-François Gagné: les succès de nos clients doivent passer «de l'anecdotique à quelque chose de systématique»

Édition du 11 Mars 2020 | Denis Lalonde

Q&R. Entreprise phare du savoir québécois en intelligence artificielle (IA) pour les uns. Aspirateur de personnel...

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Mis à jour à 07:30 | LesAffaires.com et AFP

«Les investisseurs sont tentés de prendre une partie de leurs bénéfices à l’issue d’un mois de novembre exceptionnel».