Lock-out: nouvelle réduction de la production chez ABI

Publié le 19/12/2018 à 11:44

Lock-out: nouvelle réduction de la production chez ABI

Publié le 19/12/2018 à 11:44

Par La Presse Canadienne
Des lingots d'aluminium.

(Photo: 123rf.com)

Le copropriétaire de l'Aluminerie de Bécancour a annoncé mercredi une nouvelle réduction de sa production en raison du lock-out de ses 1030 travailleurs qui s'étire depuis plus de onze mois.


L'usine continuait d'être exploitée par la direction d'Alcoa à raison d'une série de cuves sur trois. La multinationale américaine coupera de moitié la production de la série de cuves restante d'ici vendredi, évoquant de récents départs de cadres.


Les cadres toujours actifs veilleront à ce que l'aluminerie soit prête pour un éventuel redémarrage, a-t-on précisé. 


Le lock-out d'ABI, propriété à 75% d'Alcoa et à 25% de Rio Tinto, avait été décrété le 11 janvier dernier, au lendemain du rejet des offres patronales. 


Le ministre du Travail, Jean Boulet, a fixé le 21 décembre comme date butoir pour l'obtention d'une entente dans ce conflit de travail. 


Le Syndicat des Métallos, qui représente les travailleurs d'ABI, estime que cette fermeture de la moitié des cuves restantes à deux jours de l'échéance constitue un manque de respect pour le processus de négociation, puisque cet arrêt augmentera les coûts et le temps nécessaire à un redémarrage. 


Questionné à cet effet mercredi, le ministre Boulet a dit croire que la décision avait été prise par souci pour «la sécurité du personnel».


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.