Loblaw profite de l'inflation, dépasse les prévisions

Publié le 06/05/2015 à 07:06

Loblaw profite de l'inflation, dépasse les prévisions

Publié le 06/05/2015 à 07:06

Par lesaffaires.com

Photo: Shutterstock

Le plus important épicier du pays, Loblaw (Tor., L), a dégagé un bénéfice supérieur aux prévisions à son premier trimestre, alimenté par la croissance dans le secteur de l’alimentation de détail et les ventes de Shoppers/Pharmaprix.

Pour la période de trois mois terminée le 28 mars, la société torontoise a dégagé un bénéfice net ajusté de 301M$ ou 0,73$ par action, comparativement à 153M$ ou 0,54$ l’action pour la même période il y a un an.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 0,68$ par action.

Soulevées en partie par l’acquisition de la chaîne de pharmacies Shoppers/Pharmaprix, les ventes de Loblaw ont bondi de 37,8% pour s’établir à 10,05 milliards de dollars. Les analystes visaient un peu mieux, soit des recettes de 10,09 milliards.

Dans le secteur de l’alimentation, les ventes des magasins comparables, une mesure clé de la performance des détaillants qui évalue les recettes des établissements ouverts depuis un an, ont augmenté de 4% au premier trimestre. Ce chiffre exclut les chiffres des postes d’essence.

La société a profité de la hausse généralisée des prix dans l’alimentation et de la diminution de la concurrence au cours des derniers mois, avec le départ de Target(NY., TGT) du Canada.

Dans le secteur de la pharmacie, les ventes comparables ont progressé de 3,1%.

«Bien que la concurrence dans le secteur de l'alimentation demeure vive et que la réforme des soins de santé continue de poser un défi pour notre secteur des pharmacies, nous maintenons la stabilité de notre performance en générant de nouveaux gains d'efficience, en réalisant des synergies selon les délais prévus, en réduisant la dette inscrite au bilan et en affichant une croissance continue du bénéfice», a dit par voie de communiqué le PDG de Loblaw, Galen G. Weston.

Loblaw a par ailleurs indiqué que son dividende trimestriel était relevé de 0,02$ à 0,25$ par action à partir de juillet.

À suivre dans cette section

À la une

Bourse: records en clôture pour Nasdaq et S&P 500, Nvidia première capitalisation mondiale

Mis à jour à 17:28 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les titres de l’énergie contribuent à faire grimper le TSX.

Stellantis rappelle près de 1,2 million de véhicules aux États-Unis et au Canada

Environ 126 500 véhicules au Canada sont concernés par le rappel.

Le régulateur bancaire fédéral maintient la réserve de stabilité intérieure à 3,5%

L’endettement des ménages reste une préoccupation pour le Bureau du surintendant des institutions financières.