Les taxes sur l'acier vont coûter 400 000 emplois aux Américains

Publié le 08/06/2018 à 14:24

Les taxes sur l'acier vont coûter 400 000 emplois aux Américains

Publié le 08/06/2018 à 14:24

Par Romeo Mocafico

La récente taxation mise en place par Trump sur les importations d’acier et l’aluminium risque de peser lourd sur l’emploi. The Trade Partnership prévoit une hécatombe dans la construction, le commerce et la distribution.

 

Le 8 mars dernier, le président américain lève l’exemption de tarifs douaniers pour ses partenaires commerciaux de l’ALENA et de l’UE, et décide d’appliquer des taxes de 25% sur les importations d’acier et de 10% sur celles d’aluminium.

Cette mesure protectionniste ravit l’industrie sidérurgique américaine, mais devrait aussi faire 400 000 déçus dans le pays sur le long terme, d’après le centre de recherche économique basé à Washington.

Retour de flammes

Les producteurs d’acier peuvent se rassurer, ce sont les autres secteurs adjacents qui vont payer les pots cassés. En plus de devoir faire face à une matière première de plus en plus chère, ils devront remédier au refroidissement des ententes commerciales avec leurs principaux pays partenaires.

Depuis l’annonce de l’introduction inattendue de ces barrières douanières, l’UE, le Mexique et le Canada prévoient en représailles de taxer à leur tour les produits américains. Des menaces qui n’effraient pas le président américain, qui a confirmé dans une série de tweets en marge du G7 n’avoir aucune intention de revenir en arrière, au contraire.

Ce conflit commercial latent pourrait coûter cher à l’industrie américaine, et en particulier aux secteurs dont l’activité dépend du dynamisme international, comme le commerce et la distribution, pour qui près de 100 000 emplois sont à risque.

16 pour 1

Pour répondre à ces nouveaux tarifs, peu d’options se présentent aux entreprises concernées : rehausser ou réorganiser. Faute de pouvoir augmenter leurs prix, de nombreuses compagnies devront certainement se résoudre à licencier.

Les grands perdants seraient le secteur des services aux entreprises (-26 000 emplois), la construction (-64 000), le commerce/ distribution (-98 000) et la catégorie regroupant les « autres services » (-128 000).

The Trade Partnership prévoit que pour chaque emploi créé grâce à l’introduction de ces taxes, 16 autres personnes vont perdre leur emploi. Un chiffre trois fois plus important que ce que l’institut avait annoncé dans ses recherches antérieures.

 

À la une

Nouvel espoir dans la lutte aux changements climatiques

25/11/2022 | François Normand

ANALYSE. Plusieurs pays ont réussi à réduire leurs émissions de GES tout en affichant une croissance économique.

Bourse: Toronto clôture en légère hausse

Mis à jour le 25/11/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street a terminé sur une note contrastée.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour le 25/11/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.