Les revenus de Shopify bondissent de 47%

Publié le 06/05/2020 à 15:50

Les revenus de Shopify bondissent de 47%

Publié le 06/05/2020 à 15:50

Par La Presse Canadienne

(Photo: Justin Tang/ La Presse canadienne)

Shopify (SHOP) a affiché mercredi une perte de 31,4 millions $ US pour son premier trimestre, mais ses revenus ont grimpé de 47 % par rapport à la même période l’an dernier, alors qu’un plus grand nombre de magasins ont fait appel à ses services pour transférer leurs activités en ligne en raison de la pandémie.

Ces résultats ont eu l'effet d'une bombe sur les marchés, ce qui a propulsé l'entreprise à la tête du palmarès des plus importantes sociétés publiques du Canada, rapporte Bloomberg.

Le chef de la direction de Shopify, Tobi Lutke, a indiqué que la société travaillait aussi rapidement qu’elle le pouvait pour soutenir ses marchands en réoutillant ses produits pour les aider à s’adapter à la nouvelle réalité.

La société spécialisée dans les solutions de paiement pour le commerce électronique a précisé que sa perte avait totalisé 27 cents par action pour le trimestre clos le 31 mars, comparativement à une perte de 24,2 millions $, ou 22 cents par action, pour la même période en 2019.

Les revenus ont atteint 470 millions $ US pour le trimestre, alors qu’ils avaient été de 320,5 millions $ US à la même période l’an dernier.

Sur une base ajustée, Shopify a indiqué avoir réalisé un profit de 22,3 millions $ US, soit 19 cents US par action, pour le premier trimestre de 2020, comparativement à un profit ajusté de 7,1 millions $ US, ou 6 cents US par action, un an plus tôt.

Les analystes s’attendaient en moyenne à une perte ajustée de 18 cents US par action pour le trimestre, à partir de revenus de 442,9 millions $ US, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

 

À la une

À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix

Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires

Des PME de notre classement des 300 nous partagent leurs meilleures stratégies d'adaptation.

Retour vers le futur

Édition du 28 Octobre 2020 | Marie-Pier Frappier

BILLET. «Je crois que vous n'êtes pas encore prêt pour ce genre de chose... par contre vos gosses vont adorer ça!»

La mise de côté d'une réforme de l'assurance-emploi dérange

La pandémie a dévoilé au grand jour les lacunes de l'assurance-emploi.