Les résultats de Bombardier sont sous les attentes

Publié le 05/11/2020 à 08:43

Les résultats de Bombardier sont sous les attentes

Publié le 05/11/2020 à 08:43

Par La Presse Canadienne

(Photo: Tijana Martin pour La Presse canadienne)

Bombardier (BBD.B) a livré des résultats sous les attentes des analystes au troisième trimestre en dépit d’un bénéfice net de 192 millions $ US, alors que les effets de la pandémie de COVID-19 ont continué à se faire ressentir sur ses activités.

Le profit, qui s’est établi à 5 cents US par action, dévoilé jeudi par la multinationale québécoise est toutefois essentiellement attribuable à sa division ferroviaire, qui doit passer dans le giron du géant français Alstom l’an prochain.

De son côté, le chiffre d’affaires s’est établi à 3,52 milliards $ US, puisque le nombre de jets d’affaires livrés a fléchi ainsi qu’en raison d’une baisse des recettes générées par son segment des services, puisque ses produits ont été moins utilisés en raison de la crise sanitaire.

Le segment des avions d’affaires — vers lequel Bombardier effectue son recentrage — a affiché des revenus de 1,23 milliard $ US, en hausse de 10 %, notamment grâce à une augmentation du nombre de livraisons de Global 7500, son plus récent modèle qui est également plus coûteux. Les marges ont toutefois décliné à 8,1 %.

Au total, 24 jets d’affaires ont été livrés au cours du trimestre terminé le 30 septembre, par rapport à 31 il y a un an. De plus, le carnet de commandes des avions d’affaires a décliné à 12,2 milliards $ US, alors qu’il était de 14,4 milliards $ US au troisième trimestre l’an dernier.

Abstraction faite des éléments non récurrents, Bombardier a affiché une perte ajustée de 215 millions $ US, ou 13 cents US par action, comparativement à une perte ajustée de 55 millions $ US, ou 4 cents US par action, à la même période. Le bénéfice d’exploitation ajusté a été de 176 millions $ US, alors qu’il avait été de 179,8 millions $ US il y a un an.

Les analystes s’attendaient à une perte ajustée de 8 cents US par action ainsi qu’à un bénéfice d’exploitation ajusté de 179,8 millions $ US, d’après la firme de données financières Refinitiv.

 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Le projet de loi 66 pourrait augmenter les délais, dit le BAPE

Ce projet veut accélérer 181 projets d'infrastructure en réduisant les délais des évaluations environnementales.

Les 12 titres favoris de nos experts

Édition du 14 Septembre 2019 | Stéphane Rolland

De la microcapitalisation productrice de vin en passant par le géant de la restauration rapide, il y en a pour tous ...

À la une

Le Conseil du patronat veut «éliminer les interventions de la santé publique»

Il y a 47 minutes | La Presse Canadienne

Il demande plus de pouvoirs pour les employeurs dans un régime de santé et sécurité au travail jugé trop généreux.

Lion livrera 60 autobus scolaires électriques à Autobus Séguin

Il y a 9 minutes | La Presse Canadienne

Ce serait la plus importante commande du genre en Amérique du Nord selon l'entreprise.

Sur le banc des pénalités, Couche-Tard est bon marché

BLOGUE. Tous se demandent quelle autre filière Couche-Tard a choisie en tant qu’avenue de croissance complémentaire.