Les producteurs serricoles obtiennent un tarif préférentiel d'Hydro-Québec

Publié le 10/07/2020 à 10:54

Les producteurs serricoles obtiennent un tarif préférentiel d'Hydro-Québec

Publié le 10/07/2020 à 10:54

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Québec confirme l’octroi de tarifs d’électricité préférentiels pour les producteurs serricoles.

L’annonce en a été faite vendredi par les ministres de l’Énergie, Jonatan Julien et de l’Agriculture André Lamontagne et la présidente-directrice générale d’Hydro, Sophie Brochu.

Comme l’avait révélé La Presse canadienne lundi, la mesure consiste à élargir considérablement la mesure existante connue sous le nom d’Option d’électricité additionnelle pour l’éclairage de photosynthèse, qui permet aux producteurs serricoles de bénéficier d’un tarif de 5,59 cents du kilowatt/heure (kW/h).

Cette mesure était jusqu’ici disponible aux producteurs dont la puissance installée était d’au moins 300 kW. L’annonce de vendredi étand ce tarif préférentiel aux producteurs dont la puissance installée est de 50 kW.

Hydro-Québec a confirmé pour sa part avoir déposé une demande à la Régie de l’énergie pour permettre d’étendre le tarif aux plus petits producteurs.

De plus, la consommation d’électricité liée au chauffage des espaces servant à la culture de végétaux devient admissible, s’ajoutant à celle de l’éclairage de photosynthèse.

Selon Hydro, ces mesures pourraient représenter des économies de 40 % ce qui, pour une serre d’une superficie de 2000 mètres carrés avec une installation de 200 kW, se traduirait par une économie de 30 000 $ par année.

Les producteurs de fruits et légumes, de fleurs et de plantes et même de cannabis bénéficieront ainsi de l’élargissement du programme offert par Hydro-Québec depuis 2013 aux très grands producteurs.

Selon des données du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), le secteur des fruits et légumes de serre comptait, en 2018, 468 entreprises dont la superficie représentait 123 hectares et des recettes de 144 millions. Les tomates (63 hectares), les concombres (25 hectares) et les laitues (11 hectares) arrivaient en tête de liste.

 

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tendance inquiétante aux É.-U pour les producteurs québécois d'énergie verte

12/08/2020 | François Normand

Un rapport publié mardi montre une diminution de l’appétit des entreprises pour l’électricité renouvelable aux É.-U.

Ah, la Gaspésie!

BLOGUE INVITÉ. Après la déception de 2018, est-ce que l'expérience client fut à la hauteur cette fois-ci?

Le déficit ontarien devrait atteindre 38,5G$ en 2020-2021

En trois mois, le gouvernement ontarien a presque doublé sa projection de déficit annuel.