Les patrons de Canopy Growth sont passés à la caisse l'an dernier

Publié le 16/08/2019 à 14:27

Les patrons de Canopy Growth sont passés à la caisse l'an dernier

Publié le 16/08/2019 à 14:27

Par La Presse Canadienne
Une personne qui se roule un joint.

(Photo: 123RF)

Les dirigeants de Canopy Growth sont passés à la caisse puisque leur rémunération globale a atteint 28,5 millions $ l'an dernier, alors que la consommation du cannabis à des fins récréatives a été légalisée en octobre dernier au Canada.

Près de 90% de ce montant octroyé aux six principaux patrons du producteur de cannabis ont été versées sous forme d'attributions fondées sur des options, a expliqué l'entreprise établie à Smiths Falls, en Ontario, dans un document déposé auprès des autorités réglementaires.

Le co-chef de la direction de Canopy Growth, Bruce Linton, qui a été poussé vers la sortie le mois dernier, a vu sa paye totale s'établir à 9,33M$ pour l'exercice terminé le 31 mars. Cela tient compte de 8,56M$ d'attribution d'options, d'une prime de 450 000$, un salaire de base 318 000$ et une autre rémunération de 3 568$. 

Le salaire total de M. Linton s'était élevé à 2,5 millions $ pour l'exercice 2018. Celui-ci a aussi touché une indemnité de 1,5 million $ après avoir été licencié sans motifs valables le 2 juillet.

Le chef de la direction par intérim, Mark Zekulin, ex-président et co-chef de la direction, a vu sa rémunération globale s'établir à 5,96 millions $ l'an dernier. Ses options sur des actions ont totalisé 5,2M$. M. Zekulin a aussi reçu un salaire de basse de 500 000$ et une prime de 250 000$. Son salaire total avait été d'environ 2,5 millions $ en 2018.

Les autres dirigeants de la société ont chacun reçu entre 2,4 millions $ et 5,93 millions $.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.