Les nombreux chantiers dopent les résultats de Caterpillar

Publié le 29/04/2021 à 11:54

Les nombreux chantiers dopent les résultats de Caterpillar

Publié le 29/04/2021 à 11:54

Par AFP
Un tracteur

Elle s’inquiète de potentielles perturbations dans la chaîne d’approvisionnement. (Photo: 123RF)

Le groupe américain Caterpillar (CAT) a affiché des résultats trimestriels supérieurs aux attentes jeudi, favorisés par une hausse de la demande pour ses engins de chantier, mais s’est inquiété de potentielles perturbations dans la chaîne d’approvisionnement.

« Nous surveillons une variété de facteurs externes qui pourraient modérer l’impact positif de l’amélioration du marché », a affirmé le PDG Jim Umpleby lors d’une conférence téléphonique suivant la publication des résultats.

« Cela inclut l’accélération récente de la pandémie dans certaines parties du monde, de potentielles perturbations dans la chaîne d’approvisionnement, et des pressions sur les coûts ». 

Le patron du groupe a par ailleurs affirmé qu’il surveillait particulièrement la pénurie actuelle de semiconducteurs dans le monde, et le prix des matières premières qui s’est, pour certaines, fortement emballé. 

Après avoir nettement avancé dans le sillage de la publication de son résultat, le titre Caterpillar perdait 2,67 % à 226,22 dollars vers 11H20 à Wall Street.

Caterpillar est considéré comme un baromètre de la santé de l’économie mondiale puisque ses engins, matériels, équipements et services sont utilisés dans de nombreux secteurs d’activité dépendant de la conjoncture.

Initialement jeudi, les comptes trimestriels du groupe ont surpris positivement les investisseurs.

La division construction de Caterpillar a connu la plus forte progression du chiffre d’affaires du groupe, de 27 %, à 5,5 milliards de dollars.

Ses bénéfices ont dans le même temps bondi de 62 %, sous l’effet d’une demande accrue des utilisateurs finaux et d’une reconstitution des stocks.

La hausse du segment de la construction a été surtout portée par la région Asie/Pacifique (+72 % de chiffre d’affaires) qui a aussi profité d’un taux de change favorable sur la monnaie chinoise, et par l’Amérique latine (+48 %), lestée de son côté par des changes défavorables. 

Aux États-Unis l’activité y est demeurée stable (+2 %).

Le groupe avait été touché de plein fouet par la pandémie de COVID-19 et la contraction de l’activité économique mondiale en 2020, en ayant vu son bénéfice annuel plonger de plus de 50 %.

La division énergie et transports du groupe a de son côté connu une croissance plus modeste de 4 %, en progression dans l’ensemble des régions sauf en Asie-Pacifique.

Au sein de cette division, les activités destinées à la production d’énergie et celles pour le secteur pétrole et gaz ont vu leurs ventes progresser de respectivement 13 % et 6 %.

Globalement, le chiffre d’affaires du groupe s’est établi à 11,9 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l’année, en hausse de 12 % sur un an et supérieur aux anticipations des analystes de 11,09 milliards.

Le bénéfice opérationnel est quant à lui en hausse de 29 % à 1,8 milliard de dollars.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la référence à Wall Street, le bénéfice de Caterpillar a été de 2,87 dollars, bien supérieur aux anticipations de 1,94 dollar.

Sur le même sujet

Titres en action: Telus, Enbridge, George Weston, Chevron...

Mis à jour le 30/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: BCE, AutoCanada et Toromont

Que faire avec les titres de BCE, AutoCanada et Toromont? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.