Les jeunes Canadiens épargnent moins que leurs parents

Publié le 30/09/2009 à 17:00

Les jeunes Canadiens épargnent moins que leurs parents

Publié le 30/09/2009 à 17:00

Par La Presse Canadienne

Les jeunes Canadiens économisent moins que leurs parents et leurs grands-parents l'ont fait avant eux, les jeunes hommes étant les plus indisciplinés quand vient le temps de respecter un budget, révèle une nouvelle étude de TD Canada Trust.


L'enquête publiée mercredi démontre que 80 pour cent des Canadiens estiment qu'il est "trop difficile" de faire des économies et que les jeunes âgés de 18 à 34 ans sont davantage intéressés à épargner en vue de l'achat d'une maison qu'en prévision de leur retraite.


Dans ce groupe d'âge, seulement 19 pour cent des personnes interrogées mettent de côté entre 10 et 25 pour cent de leur revenu mensuel total. En comparaison, 29 pour cent des gens de plus de 55 ans ont affirmé qu'ils faisaient de même à cet âge.


Les jeunes adultes attribuent leur faible niveau d'épargne à des salaires insuffisants, tandis que les gens de 55 ans et plus disent que le coût de la vie les a empêchés d'économiser quand ils étaient plus jeunes.


L'endettement représentait le principal obstacle à l'épargne chez les jeunes, et surtout chez les hommes. Vingt-huit pour cent des hommes interrogés ont cité cette cause, contre 18 pour cent chez les femmes.


L'étude a aussi établi que les femmes respectent plus facilement leur budget.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.