Les détaillants québécois affichent la pire performance du pays en décembre

Publié le 22/02/2013 à 08:40, mis à jour le 25/02/2013 à 15:32

Les détaillants québécois affichent la pire performance du pays en décembre

Publié le 22/02/2013 à 08:40, mis à jour le 25/02/2013 à 15:32

Par Yannick Clérouin

Photo: Bloomberg

Le père Noël aura été moins généreux pour les détaillants québécois en décembre. Les ventes au détail ont fléchi de 2,5 % dans la province au cours du mois le plus important pour les commerçants. Si on exclut les territoires, c'est le pire score au pays.

C’est le quatrième recul en cinq mois des recettes enregistrées par les détaillants québécois, selon les données compilées par Statistique Canada.

Les ventes enregistrées par les détaillants québécois ont totalisé 8,50 G$ en décembre, comparativement à 8,72 G$ en novembre. Sur une base annuelle, les recettes des détaillants ont baissé de 2,8 %. Elles étaient de 8,75 G$ en décembre 2011.

«Il n’est pas surprenant que ce soit le Québec qui ait enregistré les résultats les plus décevants en 2012 (0,8%). La deuxième hausse d’un point de pourcentage de la TVQ au 1er janvier 2012 y est pour quelque chose de même que la hausse d'autres tarifs ayant pesé sur la croissance du revenu disponible des Québécois, mais c’est le prix à payer pour que le déficit budgétaire soit éliminé l’an prochain», écrit dans un bulletin Marie-Claude Guillotte, économiste à la Banque Laurentienne.

Dans l’ensemble du pays, les ventes au détail ont reculé de 2,1 %, après avoir progressé au cours des cinq mois précédents.

Les ventes des marchands d’appareils électroniques et d’électroménagers ont particulièrement été faibles, ayant chuté de 12,1 %.

Les ventes des magasins de meubles et d'accessoires de maison ont diminué de 1,3 %. Les baisses des ventes des magasins de meubles (-1,0 %) et des magasins d'accessoires de maison (-1,6 %) n'ont pas atténué les hausses enregistrées en novembre.

Les résultats trimestriels dévoilés jeudi par Groupe BMTC, exploitant des chaînes Brault et Martineau et Ameublements Tanguay, témoignent de la période trouble que vivent les commerçants d'électroménagers et d'électroniques. Lisez notre texte Le bénéfice de Brault & Martineau fond de 16 %.

Voici un survol des résultats des autres secteurs

Statistique Canada signale que la plupart des types de magasins généralement associés au magasinage des Fêtes ont enregistré de moins bons résultats en décembre.

Les ventes des magasins de fournitures de tout genre ont diminué de 3,7 %. Des fermetures de magasins ont aussi contribué à la diminution des ventes des grands magasins (-9,6 %).

Les ventes des magasins d'articles de sports, d'articles de passe-temps, d'articles de musique et de livres ont diminué de 1,8 %, ce qui a plus qu'annulé la hausse enregistrée en novembre.

Les ventes des magasins de vêtements et d'accessoires vestimentaires ont augmenté de 0,4 %. Il s'agit de la troisième hausse en quatre mois.

PLUS :

Rona: bénéfice inférieur aux prévisions au quatrième trimestre

Le bénéfice de Tim Hortons recule de 2,5 %

Le bénéfice de Canadian Tire glisse de 1,9% au quatrième trimestre

À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: préparer le rebond

BLOGUE INVITÉ. Le revers, aussi brutal soit-il, peut vous permettre de rebondir et de revenir plus fort.

Quel est l'impact réel de la COVID-19 sur la consommation?

CHRONIQUE. La toute première étude à ce sujet vient d'être dévoilée, et elle fait froid dans le dos...

À surveiller: Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed

Il y a 33 minutes | Dominique Beauchamp

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Dollarama et Lightspeed?