Les conséquences de la hausse du prix du baril de pétrole

Publié le 20/03/2024 à 19:21

Les conséquences de la hausse du prix du baril de pétrole

Publié le 20/03/2024 à 19:21

Par John Plassard

(Photo: 123RF)

EXPERT INVITÉ. La baisse de la vigueur économique en Chine en 2023 a laissé craindre le pire pour la croissance mondiale. De nombreuses interrogations entouraient aussi le prix du baril de pétrole puisque la Chine est le premier consommateur mondial d’or noir. Cependant, contre toute attente, le «crude» a dépassé les 82$US le baril en début de semaine et se dirige tout droit vers les 90$US.

 

Quelles sont les dernières informations?

Les contrats à terme sur le pétrole brut WTI ont progressé au-dessus de 82$US le baril en début de semaine, frôlant leurs plus hauts niveaux depuis le début du mois de novembre, les inquiétudes concernant l'offre continuant à soutenir les prix du pétrole.

Les analystes ont souligné les frappes de drones ukrainiens sur trois raffineries de pétrole russes au cours du week-end, qui représentent au moins 10% de la capacité totale de traitement du pétrole de la Russie.

Au Moyen-Orient, l'Irak a annoncé qu'il réduirait ses exportations de brut à 3,3 millions de bpj au cours des prochains mois pour compenser le dépassement de son quota OPEP+ depuis janvier.

L'Arabie saoudite a également vu ses exportations de brut diminuer pour le deuxième mois consécutif, tombant à 6,297 millions de bpj en janvier contre 6,308 millions de bpj en décembre.

Du côté de la demande, les investisseurs ont salué les chiffres robustes de la production industrielle et des ventes au détail en Chine, principal importateur de pétrole brut, ainsi que les perspectives solides de la demande mondiale de pétrole pour cette année.

Bref, le prix de l’or noir a progressé non pas à cause d’une raison, mais de plusieurs.

 

Y a-t-il un déficit de l’offre?

La réponse serait oui. En tout cas si on se réfère au dernier rapport de l’agence internationale de l’énergie (AIE).

En effet, l'AIE a révisé à la hausse ses prévisions de croissance de la demande tout en abaissant les estimations de l'offre mondiale sur les réductions de production de l'OPEP+ en 2024.

L'AIE estime désormais que la demande mondiale de pétrole devrait augmenter de 1,3 million de barils/jour en 2024 pour atteindre 103,2 millions de barils/jour, soit une hausse d'environ 0,11 million de barils/jour par rapport à ses estimations précédentes. 

Du côté de l'offre, l'AIE estime que l'offre mondiale devrait augmenter de 0,8 million de barils/jour cette année pour atteindre 102,9 millions de barils/jour, en tenant compte d'un ajustement à la baisse de la production de l'OPEP+. Selon des estimations récentes, le marché pétrolier pourrait connaître un déficit de l'offre de 0,3 million de barils/jour en 2024, alors que l'estimation précédente faisait état d'un excédent de 0,8 million de barils/jour.

Les dernières données d'Insights Global montrent que les stocks de produits raffinés dans la région ARA ont diminué de 30kt au cours de la semaine dernière pour atteindre 6mt. La baisse est principalement due aux stocks de fuel qui ont chuté de 132kt pour la cinquième semaine consécutive à 1,51mt.

Pendant ce temps, les stocks hebdomadaires d'essence ont connu une baisse marginale de 2kt au cours de la semaine écoulée pour atteindre 1,23mt. Cependant, les stocks de gasoil dans la région ont augmenté de 74kt à 2,11mt au cours de la semaine dernière.

 

À SUIVRE -> Quels sont les effets d’un prix du baril de pétrole plus élevé?

Sur le même sujet

Bienvenue au «takeoff», le prochain mot à la mode

18/04/2024 | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Les banques centrales pourraient être obligées de devoir relever leurs taux...

Vous reprendrez bien un peu de vitamine D?

17/04/2024 | John Plassard

EXPERT INVITÉ. Le marché de la vitamine D est fortement caractérisé par la demande croissante de suppléments.

À la une

Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Mis à jour le 20/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi.

OpenAI veut changer la voix de ChatGPT, trop proche de celle de Scarlett Johansson

20/05/2024 | AFP

L’entreprise a assuré que la voix de «Sky» n'avait pas été développée en se basant sur la voix de Mme Johansson.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

20/05/2024 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.