Les Canadiens ont moins voyagé à l'étranger en août

Publié le 20/10/2010 à 13:59

Les Canadiens ont moins voyagé à l'étranger en août

Publié le 20/10/2010 à 13:59

Par La Presse Canadienne

Les Canadiens ont effectué moins de voyages à l'étranger en août par rapport à juillet, rapporte Statistique Canada.

D'après l'agence, les résidents canadiens ont entrepris 4,5 millions de voyages à l'étranger au cours de ce mois, en baisse de 0,9 pour cent. La majorité de ces voyages, soit 3,7 millions, ont été effectués aux États-Unis, en baisse de 1,4 pour cent.

Le nombre de voyages entrepris par les résidents canadiens à destination d'autres pays a diminué de 1,6 pour cent.

D'autre part, le nombre de voyages au Canada en provenance de l'étranger a diminué de 0,9 pour cent en raison d'une diminution de 1,4 pour cent du nombre de voyages effectués par des résidents américains.

Ces derniers ont effectué 1,7 millions de voyages au Canada en août. Des baisses ont été enregistrées dans tous les types de séjours, à l'exception des voyages d'un jour en automobile.

Le nombre de visiteurs provenant d'ailleurs que les États-Unis a toutefois augmenté de 1,8 pour cent pour atteindre 370 000 pendant la même période.

Le nombre de voyages avec nuitées au Canada en provenance de 7 des 12 marchés d'outre-mer les plus importants a augmenté en août comparativement à juillet. Les plus fortes hausses proviennent des résidents du Mexique (13 pour cent) et du Royaume-Uni (8 pour cent).

 

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

21/09/2021 | Catherine Charron

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour le 21/09/2021 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.