Les analystes éblouis par les données sur l'emploi

Publié le 04/12/2009 à 17:51

Les analystes éblouis par les données sur l'emploi

Publié le 04/12/2009 à 17:51

Par Denis Lalonde

Pas moins de 79 100 emplois ont été créés en novembre au Canada. Photo: Bloomberg

Les analystes ont bien réagi à la création de 79 100 emplois au Canada en novembre, mais sont bien conscients que la cadence est difficilement soutenable.

«Le travail à temps plein et à temps partiel ont augmenté respectivement de 38 600 postes et de 40 400 postes. Cette vive progression de l’emploi se démarque des résultats des derniers mois, qui correspondaient davantage à une période de stabilisation du marché du travail avec un mélange de pertes et de gains modérés», écrit Benoit Durocher, économiste senior chez Desjardins Études économiques, dans une note à ses clients.

PLUS : Ce que le taux de chômage ne dit pas

Selon les données de Statistique Canada, les secteurs des biens ont affiché un gain de 6 200 emplois alors que les secteurs des services ont bénéficié d’une hausse de 73 000 postes.

«Il faut se rendre à l’évidence, l’embellie du marché du travail en novembre est généralisée, et peu de points négatifs ressortent du rapport. Non seulement la majorité des secteurs d’activité ont bénéficié d’une hausse de l’emploi, mais neuf des dix provinces ont vu leur marché du travail croître durant le mois (le Nouveau-Brunswick étant l’exception avec un recul de 1 600 emplois)», note Benoit Durocher.

Desjardins souligne que le nombre de travailleurs indépendants a diminué durant le mois, au profit d’une hausse des emplois au sein des entreprises privées et du secteur public, ce qui constitue un changement de cap par rapport à la tendance des derniers mois.

«Au bout du compte, l’amélioration du marché du travail observée en novembre semble reposer sur des bases solides. La récession s’étant terminée au troisième trimestre, le rythme de croissance de l’économie canadienne devrait s’accélérer au cours des prochains mois. L’emploi affiche à ce jour une hausse de 0,9 % (à rythme annualisé) au quatrième trimestre, ce qui constitue la première progression trimestrielle depuis la fin de 2008», note l’économiste.

M. Durocher dit toutefois que le mois de décembre est à risque d’une correction, car il n’est pas rare que le mois suivant une création exceptionnelle de l’emploi soit suivi d’un certain ressac.

RBC

L’économiste en chef adjoint Dawn Desjardins , de RBC Études économiques, souligne qu’il s’agit de la meilleure performance du Canada depuis septembre 2008: «Les données ont surpassé les attentes modeste des analystes qui entrevoyaient la création de 15 000 emplois et ont éclipsé la perte de 43 200 emplois constatée en octobre», dit-il.

Du côté des services, c’est le secteur de l’enseignement qui ressort du lot avec la création de 37 900 emplois.

«Les données sur l’emploi ont été très changeantes. Malgré tout, 66 500 emplois ont été créés au Canada pour la période de trois mois terminée le 30 novembre», dit M. Desjardins.

Valeurs mobilières TD

Selon Valeurs mobilières TD, la création de 79 100 emplois au Canada équivaut à une performance de 750 000 emplois aux États-Unis.

Et pour la suite? TD doute que la création d’emploi de novembre soit soutenable à plus long terme. Malgré tout, les sept dernières fois que l’économie canadienne a créé plus de 70 000 emplois durant un mois, le mois suivant n’a jamais été négatif.

À la une

À surveiller: CGI, Dollarama et Lion Électrique

Il y a 31 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de CGI, Dollarama et Lion Électrique? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

08:43 | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour il y a 47 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.