Lego: un meilleur placement que la Bourse

Publié le 23/01/2019 à 13:40

Lego: un meilleur placement que la Bourse

Publié le 23/01/2019 à 13:40

Par Stéphane Rolland

Photo:123rf

Pas l’argent pour acheter un Riopelle ou bâtir votre cave à vin. Ces blocs Lego éparpillés sur le plancher de la chambre de votre héritier pourraient vous servir de placement alternatif. L’idée paraît saugrenue, mais le rendement potentiel est alléchant, selon une étude de la Russia Higher School of Economics. 


Sur une période de près de 30 ans, les blocs Lego ont procuré un meilleur rendement sur le marché de la revente que les actions, selon l’étude de la professeure adjointe Victoria Dobrynskaya. À partir d’un échantillon de 2 322 ensembles différents, elle arrive à la conclusion que les jouets de la compagnie danoise fabriqués entre 1987 et 2015 ont procuré un rendement annuel moyen de 18,5%, selon leur valeur sur le site de revente eBay. «Nous avons découvert qu’un investissement en Lego a fait mieux que les grandes sociétés, les obligations et l’or», écrit la détentrice d’un doctorat de la London School of Economics and Political Science.


L’idée peut paraître saugrenue, mais la taille du marché de la revente de blocs et de figurines Lego est considérable. «Il y a un énorme marché secondaire où des milliers de modèles nouveaux et usagés se vendent tous les jours», peut-on lire dans l’étude.


Choisir le bon ensemble


Comme pour les actions d’entreprise ou les toiles d’artistes, tous les ensembles Lego ne procurent pas nécessairement le même potentiel de rendement. La popularité des marques joue évidemment un rôle. Ainsi, les blocs associés à l’univers de Star Wars ou d’Harry Potter ont obtenu de meilleurs rendements que ceux des Simpsons, qui se sont dépréciés avec le passage du temps. 


L’experte en finance a vérifié si on pouvait trouver des similitudes avec les stratégies factorielles, comme le «momentum». Le facteur qui est sorti le plus fort est celui de la taille. Généralement, les petits et les très grands ensembles enregistraient les meilleurs rendements tandis que les ensembles de taille moyenne faisaient moins bien.


Un exemple : un petit ensemble de Darth Vader Revan en Lego. Vendu 3,99 $US en 2014, celui-ci s’échangeait 28,46 $US sur eBay un an plus tard, soit une appréciation de 613%.


Obtenir de tel rendement ne serait toutefois pas un jeu d’enfant, prévient la chercheure. «Investir dans les blocs Lego demande des connaissances spécifiques et un intérêt pour le produit, ce que tous les investisseurs ne détiennent pas, écrit-elle en conclusion de la recherche. Ce placement alternatif est donc plus intéressant pour les «fans» de Lego, qui sont tout de même des millions à travers le monde. »

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

FAO Schwarz débarque au Canada, mais pas pour longtemps

C'est la première fois que la marque sera présente physiquement au pays.

Mattel veut faire du cinéma

07/09/2018 | AFP

Cette division sera dirigée par Robbie Brenner, la productrice du film « Dallas Buyers Club ».

À la une

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

Il y a 53 minutes | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.

La valeur du portefeuille hydrocarbures de la Caisse a diminué sur sept ans

Sa valeur a diminué de 3 milliards $ depuis au moins sept ans.