Le tremblement de terre au Japon nuira au commerce canadien à court terme

Publié le 11/03/2011 à 16:10

Le tremblement de terre au Japon nuira au commerce canadien à court terme

Publié le 11/03/2011 à 16:10

Par La Presse Canadienne

Le Canada devrait voir ses activités commerciales avec le Japon ralentir à court terme, pendant que ce dernier consacrera ses énergies à se remettre du terrible tremblement de terre et du tsunami qui l'a suivi, vendredi, estiment des experts.

Selon Tim Richardson, ancien patron du Conseil commercial Canada-Japon, le Canada verra diminuer ses exportations à destination du pays du soleil levant.

Chaque année, le Japon achète pour des dizaines de millions de dollars de blé, de bois d'oeuvre et de minéraux en provenance du Canada.

Mais maintenant que l'attention du Japon sera tournée vers la dévastation et les fermetures d'usines, il ne devrait pas beaucoup s'inquiéter des achats de biens canadiens nécessaires à son niveau de production habituel.

Selon M. Richardson, le Canada pourrait cependant rebondir à plus long terme, notamment en vendant au Japon le bois d'oeuvre dont il aura besoin pour sa reconstruction.

Le spécialiste estime que l'impact économique à court terme pour le Canada ne sera pas connu avant quelques jours, puisque le tremblement de terre a eu lieu un vendredi soir.

À la une

Les entreprises ont un rôle à jouer dans la Journée de la vérité et de la réconciliation

26/09/2023 | Me Ken Rock

EXPERT. C’est en le faisant dans la sincérité que votre entreprise a sa place dans cette journée.

Entrepreneuriat: les Autochtones ne luttent pas à armes égales

17/10/2020 | François Normand

ANALYSE. «J'ai l’impression de circuler sur une route où il n’y pas de sorties», dit un entrepreneur autochtone.

Autochtones Inc.: un marché émergent à l'intérieur du Québec

Édition du 25 Août 2018 | François Normand

Partout au Québec, de jeunes Amérindiens se lancent en affaires. Des capital-risqueurs autochtones les accompagnent ...