Le retour des pros, après les élections ?

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Novembre 2016

Le retour des pros, après les élections ?

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Novembre 2016

Par Dominique Beauchamp

[Photo : iStock]

Les actions fluctuent moins à l'unisson. Cela pourrait inciter les gestionnaires actifs à réinvestir leur encaisse élevée après les élections américaines, pour terminer l'année en force. Leur retour pourrait extirper le S&P 500 de l'étroit couloir de 64 points dans lequel il est coincé depuis le 8 juillet. Les gestionnaires sont plus motivés à choisir des titres individuels lorsque la Bourse discrimine davantage les perspectives de chacun. Or, la corrélation, ou le degré avec lequel les titres bougent ensemble, a chuté de 34 % depuis le sommet de quatre ans, atteint en octobre 2015. «Après l'élection, un facteur d'incertitude qui unit les actions se dissipera et pourrait faire bouger les pros», croit Peter Jankovskis, cochef des investissements chez OakBrook Investments. Déjà, au troisième trimestre, les gestionnaires ont connu leur meilleure période de valeur ajoutée depuis longtemps.


À suivre dans cette section


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La répartition optimale d'un portefeuille

Édition de Avril 2019 | Ian Gascon

Ce n'est pas un portefeuille composé à 100 % d'actions. Voici pourquoi.C'est précisément ce qui devrait se passer ...

Transat affiche une perte de 49,6 millions $ au dernier trimestre

La perte s’élève à 1,32 $ par action diluée pour le trimestre clos le 31 janvier.

À la une

Première: des étudiants de McGill deviennent investisseurs d'impact

BLOGUE. Le Montreal Social Value Fund permettra à des étudiants d'expérimenter l'investissement d'Impact local.

Dans quelles villes le prix des propriétés a le plus crû?

BLOGUE INVITÉ. En 10 ans, le prix des maisons a augmenté davantage dans certaines villes du Québec. Lesquelles?

Le PDG d'Aldo veut prouver qu'il n'est pas que «le fils du patron»

14:09 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. «Je veux prouver que je suis vraiment digne de ce poste; je ne veux laisser aucun doute.»