Le retour des pros, après les élections ?

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Novembre 2016

Le retour des pros, après les élections ?

Offert par Les Affaires


Édition du 05 Novembre 2016

Par Dominique Beauchamp

[Photo : iStock]

Les actions fluctuent moins à l'unisson. Cela pourrait inciter les gestionnaires actifs à réinvestir leur encaisse élevée après les élections américaines, pour terminer l'année en force. Leur retour pourrait extirper le S&P 500 de l'étroit couloir de 64 points dans lequel il est coincé depuis le 8 juillet. Les gestionnaires sont plus motivés à choisir des titres individuels lorsque la Bourse discrimine davantage les perspectives de chacun. Or, la corrélation, ou le degré avec lequel les titres bougent ensemble, a chuté de 34 % depuis le sommet de quatre ans, atteint en octobre 2015. «Après l'élection, un facteur d'incertitude qui unit les actions se dissipera et pourrait faire bouger les pros», croit Peter Jankovskis, cochef des investissements chez OakBrook Investments. Déjà, au troisième trimestre, les gestionnaires ont connu leur meilleure période de valeur ajoutée depuis longtemps.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street rattrapée par l'inquiétude liée à la COVID

Mis à jour le 07/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS.

Titres en action: Samsung Electronics, TC Énergie

Mis à jour le 07/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le taux de chômage canadien devrait plafonner à 11% au 2e trimestre

Selon l'OCDE, il devrait dépasser le taux atteint pendant la crise financière.