Le Québec enregistre un faible recul du PIB

Publié le 21/07/2011 à 15:52

Le Québec enregistre un faible recul du PIB

Publié le 21/07/2011 à 15:52

Par La Presse Canadienne

Le produit intérieur brut (PIB) du Québec a légèrement fléchi de 0,2 pour cent en avril, a annoncé jeudi l'Institut de la statistique du Québec. Il s'agit de la seconde baisse depuis janvier 2011, attribuable au recul de 0,7 pour cent dans les industries productrices de biens.

Les industries productrices de services, quant à elles, ont maintenu leur production au même niveau.

La dernière baisse du PIB québécois remonte au mois de février, alors que l'indice avait reculé de 0,3 pour cent. Le recul avait alors été de 0,1 pour cent pour l'ensemble du pays.

L'Institut révèle également que la production des quatre premiers mois de 2011 dépasse de 1,8 pour cent, au Québec, le niveau atteint l'année dernière à pareille date. Au Canada, il s'agit d'un bond de 3,1 pour cent.

Le déclin dans les industries productrices de biens en avril s'explique par la faiblesse de l'extraction minière, pétrolière et gazière (recul de 4,6 pour cent), de la fabrication (repli de 1,1 pour cent), et de la construction (baisse de 1,1 pour cent), secteur pour lequel il s'agit de la première baisse depuis le début de l'année.

L'Institut observe toutefois des augmentations provenant de l'agriculture, de la foresterie, chasse et pêche (croissance de 1,4 pour cent en avril) et des services publics (progression de 0,8 pour cent).

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

La cadence annuelle des mises en chantier hausse de 16% en juillet

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

Le taux annualisé et désaisonnalisé des mises en chantier a atteint 245 604 unités en juillet.

À surveiller: Cominar, Couche-Tard et Power Corporation

Que faire avec les titres de Cominar, Couche-Tard et Power Corporation? Voici quelques recommandations d'analystes.

Le Québec a perdu 450 000 emplois en quatre mois

L’industrie des services d’hébergement et de restauration a connu une baisse de près de 100 000 emplois.