Le profit de Loblaw a reculé au 2e trimestre

Publié le 23/07/2020 à 11:36

Le profit de Loblaw a reculé au 2e trimestre

Publié le 23/07/2020 à 11:36

Par La Presse Canadienne
Le couloir d'entrée d'un Loblaws

(Photo: Nathan Denette pour La Presse canadienne)

Les Compagnies Loblaw (L) ont affiché jeudi un bénéfice net en baisse pour leur deuxième trimestre, malgré la hausse de leurs revenus, ce qu’elles ont attribué aux coûts liés à la COVID-19, incluant la hausse de salaire temporaire de leurs employés.

La plus grande chaîne d’épiceries au pays a fait état d’une chute de 41 % du bénéfice attribuable aux actionnaires, à 169 millions $, ou 47 cents par action, pour son plus récent trimestre. En comparaison, elle avait réalisé un bénéfice de 286 millions $, ou 77 cents par action, pour la même période l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, le profit ajusté a atteint 266 millions $, ou 74 cents par action, comparativement à celui de 373 millions $, ou 1,01 $ par action, du deuxième trimestre de l’an dernier.

Les revenus pour le trimestre clos le 13 juin ont grimpé de 7,4 % pour atteindre près de 12 milliards $, en regard de ceux de 11,1 milliards $ de l’an dernier.

Les analystes s’attendaient à ce que Loblaw affiche un profit ajusté de 71 cents par action, à partir de revenus de 11,9 milliards $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le propriétaire des enseignes Provigo et Pharmaprix au Québec a indiqué que la demande s’était modifiée au cours du trimestre, pour favoriser les magasins plus conventionnels de l’entreprise. Les ventes des magasins réguliers ouverts depuis au moins un an ont avancé de 18,8 %, tandis que ceux des magasins à bas prix n’ont progressé que de 4,9 %. Du côté des pharmacies, les ventes comparables ont diminué de 1,1 %.

Loblaw a dépensé 282 millions $ au cours du trimestre pour des mesures de sécurité pour son personnel et ses clients. De cette somme, environ 180 millions $ étaient consacrés aux primes salariales temporaires des employés, incluant une prime non récurrente de 25 millions $ versés aux travailleurs des magasins et des centres de distribution.

 

 

À la une

Bourse: Wall Street finit en hausse malgré la torpeur ambiante

Mis à jour à 16:53 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Le secteur énergétique mène la Bourse de Toronto vers le haut.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

16:43 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Faites partie de notre classement des 300 plus grandes PME du Québec

17:00 | Les Affaires

Pour y figurer en bonne place et ainsi profiter d’une belle visibilité, remplissez notre formulaire.