Le profit de Loblaw a reculé au 2e trimestre

Publié le 23/07/2020 à 11:36

Le profit de Loblaw a reculé au 2e trimestre

Publié le 23/07/2020 à 11:36

Par La Presse Canadienne
Le couloir d'entrée d'un Loblaws

(Photo: Nathan Denette pour La Presse canadienne)

Les Compagnies Loblaw (L) ont affiché jeudi un bénéfice net en baisse pour leur deuxième trimestre, malgré la hausse de leurs revenus, ce qu’elles ont attribué aux coûts liés à la COVID-19, incluant la hausse de salaire temporaire de leurs employés.

La plus grande chaîne d’épiceries au pays a fait état d’une chute de 41 % du bénéfice attribuable aux actionnaires, à 169 millions $, ou 47 cents par action, pour son plus récent trimestre. En comparaison, elle avait réalisé un bénéfice de 286 millions $, ou 77 cents par action, pour la même période l’an dernier.

En excluant les éléments non récurrents, le profit ajusté a atteint 266 millions $, ou 74 cents par action, comparativement à celui de 373 millions $, ou 1,01 $ par action, du deuxième trimestre de l’an dernier.

Les revenus pour le trimestre clos le 13 juin ont grimpé de 7,4 % pour atteindre près de 12 milliards $, en regard de ceux de 11,1 milliards $ de l’an dernier.

Les analystes s’attendaient à ce que Loblaw affiche un profit ajusté de 71 cents par action, à partir de revenus de 11,9 milliards $, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Le propriétaire des enseignes Provigo et Pharmaprix au Québec a indiqué que la demande s’était modifiée au cours du trimestre, pour favoriser les magasins plus conventionnels de l’entreprise. Les ventes des magasins réguliers ouverts depuis au moins un an ont avancé de 18,8 %, tandis que ceux des magasins à bas prix n’ont progressé que de 4,9 %. Du côté des pharmacies, les ventes comparables ont diminué de 1,1 %.

Loblaw a dépensé 282 millions $ au cours du trimestre pour des mesures de sécurité pour son personnel et ses clients. De cette somme, environ 180 millions $ étaient consacrés aux primes salariales temporaires des employés, incluant une prime non récurrente de 25 millions $ versés aux travailleurs des magasins et des centres de distribution.

 

 

Sur le même sujet

Loblaw investit 75M$ dans l'entreprise de télémédecine Maple

L’investissement sera effectué par l’intermédiaire de la filiale de Loblaw, Shoppers Drug Mart

À surveiller: Shopify, CGI et Weston

Que faire avec les titres de Shopify, CGI et George Weston? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».