Le pétrole bondit à la fin des exemptions sur le pétrole iranien

Publié le 22/04/2019 à 09:28

Le pétrole bondit à la fin des exemptions sur le pétrole iranien

Publié le 22/04/2019 à 09:28

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Les cours du pétrole se maintenaient en forte hausse lundi après l'officialisation par la Maison Blanche de la fin des exemptions qui permettaient à huit pays l'achat de pétrole iranien malgré des sanctions américaines.

En matinée, le baril de pétrole (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en mai, gagnait 2,17% à 65,39 dollars dans les transactions électroniques précédant l'ouverture des marchés. 

Le baril de Brent, référence européenne, pour juin, progressait de 2,51% à 73,78 dollars.

Les cours du brut qui évoluaient à leurs plus hauts niveaux depuis la fin 2018, avaient déjà fortement augmenté quelques heures auparavant, après la publication d'informations de presse sur le sujet. 

À partir de début mai, huit pays, dont la Chine, l'Inde, la Corée du Sud et la Turquie, seront exposés à des sanctions américaines s'ils continuent d'acheter du pétrole iranien. La décision vise à «porter à zéro les exportations» de brut iranien, a affirmé la Maison Blanche.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Bourse: des gains historiques avant le tête à tête Trump-Xi

Mis à jour le 05/07/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. À mi-année, les stratèges sont prudents parce que les signaux sont contradictoires.

Le sort du projet d'oléoduc Trans Mountain sera connu mardi

Les retombées économiques du projet seraient estimées à 46,7 milliards $ pour les 20 premières années d'opération.

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

Fin des services au comptoir à la Laurentienne

Mis à jour à 15:32 | La Presse Canadienne

Les négociations avaient été acrimonieuses entre l’institution financière et la partie syndicale.