Le livreur DoorDash vise une valorisation d'au moins 25 G$

Publié le 30/11/2020 à 11:43

Le livreur DoorDash vise une valorisation d'au moins 25 G$

Publié le 30/11/2020 à 11:43

Par AFP

(Photo: 123RF)

Le service de livraison de nourriture DoorDash veut lever un peu plus de 2 milliards de dollars lors de son introduction prochaine à Wall Street, ce qui valoriserait la société à au moins 25 milliards, selon des documents financiers publiés lundi.

La jeune pousse, propulsée sur le devant de la scène par les mesures de restriction de l’activité provoquées par la pandémie de Covid-19, envisage de céder 33 millions de titres dans une fourchette de prix unitaire comprise entre 75 et 85 dollars lors de cette transaction.

Le groupe pourrait ainsi lever au total 2,54 milliards de dollars s’il finissait par céder ces actions au prix médian de 80 dollars l’unité, a-t-il calculé, selon l’actualisation de son dossier d’introduction déposé auprès du gendarme des marchés financiers, la SEC.

DoorDash espère être valorisé entre 25,4 et 27 milliards de dollars, soit davantage que les 16 milliards estimés lors de son dernier tour de table de juin.

La société, qui revendique 1 million de livreurs, baptisés « Dashers », et plus de 18 millions de clients, démarre la traditionnelle tournée de présentation de l’entreprise aux investisseurs ce lundi.

Elle pourra faire son entrée à Wall Street sur la plateforme du New York Stock Exchange (NYSE), sous le symbole boursier DASH, avant Noël.

Le livreur de repas et de courses à domicile a reproduit les arrangements des autres jeunes pousses technologiques pour ce qui est de la gouvernance.

DoorDash va offrir trois types de classe d’actions, une pratique qui va permettre au patron, Tony Xu, également un des co-fondateurs, de garder le contrôle — 69 % des droits de vote.

La société a réduit ses pertes, ne présentant qu’un déficit net de 149 millions de dollars de janvier à septembre, soit près de quatre fois moins qu’à la même période en 2019 (-533 millions).

DoorDash est le numéro 1 de la livraison des courses et repas à domicile aux Etats-Unis, avec une part de marché de 49 % en septembre, contre 22 % à Uber et 20 % à GrubHub, selon le cabinet Second Measure.

Elle fait partie d’un groupe comprenant Airbnb, Roblox et Wish, qui envisage d’entrer à Wall Street avant la fin de l’année.

 

À la une

Fournisseurs: pas besoin de code de conduite, selon le PDG de Metro

Mis à jour le 26/01/2021 | Stéphane Rolland

Éric La Flèche juge que les relations entre épiciers et fournisseurs fonctionnent.

Et si Couche-Tard était le prochain Amazon?

26/01/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Couche-Tard finira par acheter Carrefour et deviendra un des rares joueurs pouvant rivaliser avec Amazon.

Satellites: le ton monte entre Elon Musk et Jeff Bezos

26/01/2021 | AFP

Elon Musk et Jeff Bezos rivalisent pour leurs constellations de satellites en orbite basse.