Le huard pourrait encore perdre des plumes


Édition du 03 Décembre 2016

Le huard pourrait encore perdre des plumes


Édition du 03 Décembre 2016

Par Stéphane Rolland

[Photo : iStock]

Il manque de catalyseurs pour permettre au dollar canadien de se raffermir par rapport au dollar américain, croit l'équipe d'économistes de la Banque CIBC. «Il y a une limite à ce qu'on peut tirer d'un consommateur endetté, d'autant plus que les gouvernements tentent de freiner l'expansion de l'immobilier», écrivent-ils dans une note. Pour réduire l'impact des faibles prix du pétrole, la politique accommodante de la Banque du Canada est perçue comme une manière d'encourager les exportations et les investissements. Les résultats sur ce front sont décevants, ce qui contribuera à exercer une pression sur le huard, poursuivent les experts de la CIBC. Son équipe prévoit que le dollar canadien vaudra près de 0,73 $ US à la fin de 2017. Les économistes du Mouvement Desjardins croient, eux aussi, que le huard déclinera dans la foulée de la victoire de Donald Trump. «La table semble être mise pour une longue période d'appréciation du dollar américain, estime l'équipe. L'accélération de l'économie américaine et la divergence des politiques monétaires seront ses principaux supports.» Le huard devrait terminer l'année à 0,70 $ US, prédisent-ils.

À la une

Bourse: Wall Street termine mitigée, le Nasdaq sur un record

Mis à jour il y a 3 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a conclu en ordre dispersé lundi.

Le statut des feux de forêt qui menaçaient Fort McMurray est «sous contrôle»

Il y a 49 minutes | La Presse Canadienne

Alberta Wildfire indique que plus de 40 millimètres de pluie sont tombés sur l’incendie depuis le 16 mai.

Microsoft intègre l’IA générative directement dans ses PC

14:36 | AFP

Selon Microsoft, plus de 50 millions de «PC IA» seront vendus dans les douze mois à venir.