Le huard franchit un nouveau sommet

Publié le 08/10/2009 à 16:30

Le huard franchit un nouveau sommet

Publié le 08/10/2009 à 16:30

Par Dominique Lemoine

Bloomberg

Le dollar canadien a terminé la journée de jeudi à 95,04 cents US. en hausse de 0,91 cent américain, un deuxième sommet annuel en autant de jour. Il avait atteint mercredi 94,97 cents.

Le dollar canadien à un sommet annuel

La baisse du dollar américain par rapport aux grandes devises internationales et les spéculations sur un possible redressement plus rapide que prévu de l'économie mondiale permettent cette hausse du dollar canadien.

Le dollar américain est revenu aujourd’hui à son plus bas niveau en deux semaines par rapport à l’euro, soutient Bloomberg. Le Dollar Index côtoie même son plus bas niveau en 14 mois.

L’attrait pour l’euro provient entre autres de la décision de la Banque centrale européenne de maintenir son taux de refinancement à un bas niveau record.

Par ailleurs, un article du quotidien The Independant affirmait cette semaine que plusieurs pays arabes du Golfe envisageraient, avec la Chine, la Russie, le Japon et la France, d’abandonner le dollar américain dans les échanges pétroliers.

Le dollar australien a quand à lui atteint un sommet sur 14 mois après la divulgation de données montrant un accroissement inattendu de l’emploi.

Le dollar en temps réel


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

«On a rebondi en Chine grâce à la discipline», dit un dirigeant de Savaria

Son usine de Huizhou, au nord de Hong Kong, a rouvert et a reparti sa production, sans que personne ne soit malade.

«On ne lâche pas»

27/03/2020 | Marine Thomas

En ces temps durs, nos journalistes en télétravail sont au front pour vous offrir la meilleure information possible.

Le plan d'aide d'Ottawa bien reçu

Mis à jour le 27/03/2020 | La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau ne semble pas se fixer de plafond devant l'ampleur des fonds nécessaires en ces temps de crise.