Le géant immobilier chinois Evergrande se déclare en faillite aux États-Unis

Publié le 18/08/2023 à 08:11

Le géant immobilier chinois Evergrande se déclare en faillite aux États-Unis

Publié le 18/08/2023 à 08:11

Par AFP

Le conglomérat privé Evergrande s’est retrouvé en difficulté en 2021, avec un endettement abyssal de plus de 300 milliards de dollars américains. (Photo: 123RF)

New York — Le géant de l’immobilier chinois Evergrande, lourdement endetté, a requis jeudi son placement aux États-Unis sous procédure de faillite, selon des documents judiciaires, une mesure visant à protéger ses actifs américains, le temps qu’un accord de restructuration de sa dette soit trouvé.

La procédure américaine dite de «Chapter 15» vise à proposer des mécanismes pour gérer les cas d’insolvabilité impliquant plus d’un pays.

Le conglomérat privé Evergrande s’est retrouvé en difficulté en 2021, avec un endettement abyssal de plus de 300 milliards de dollars américains (G$ US), quand les autorités chinoises ont renforcé leur contrôle sur le secteur immobilier.

Evergrande est rapidement devenu le symbole de la crise du secteur privé de l’immobilier en Chine, qui reste en grandes difficultés, des constructeurs se trouvant incapables de finir leurs projets, et faisant face à la multiplication des procédures en justice et des refus de propriétaires de rembourser leur prêt.

Depuis plusieurs mois, le groupe travaille à un projet de restructuration de sa dette, et a fait une proposition dans ce sens plus tôt dans l’année.

Le promoteur a indiqué proposer notamment à ses créanciers d’échanger la dette contre de nouvelles obligations et une participation dans deux filiales, dont son ambitieuse branche de véhicules électriques.

Les difficultés de l’ex-numéro 1 de l’immobilier ont fait craindre en 2021 son effondrement et des risques de contagion, faisant frémir la deuxième puissance économique mondiale.

Selon les derniers documents judiciaires transmis, les procédures de restructuration en cours se tiennent à Hong Kong.

L’analyste Yan Yuejin, directeur de recherches auprès de l’Institut E-house China, s’est toutefois montré rassurant dans un entretien avec l’AFP, estimant que la démarche d’Evergrande était «équivalente à la recherche d’une meilleure façon de restructurer sa dette».

«En fait, le cœur de métier d’Evergrande est toujours opérationnel. Après tout, il a la lourde responsabilité de s’assurer que les livraisons de maisons prévendues sont bien faites», a-t-il estimé.

En juillet, le groupe Evergrande a annoncé une perte nette de plus de 113G$ US (100 milliards d’euros) pour les années 2021 et 2022.

L’autre géant du secteur, Country Garden, est également en difficulté après avoir annoncé la semaine dernière être incapable de rembourser deux échéances d’emprunt. Le premier promoteur immobilier privé en Chine estimait sa dette fin 2022 à quelque 150 milliards d’euros (162G$ US). Mais pour l’agence Bloomberg, elle pourrait atteindre 176 milliards d’euros (191G$ US).

Pékin a récemment dévoilé des mesures pour relancer le secteur crucial de l’immobilier en mettant notamment en place un soutien au crédit et en réduisant les formalités administratives.

Sur le même sujet

L'évolution des taux directeurs de la Fed depuis 2020

Mis à jour le 12/06/2024 | Les Affaires

Voici le bilan des trois dernières années de la politique monétaire américaine.

L’inflation aux États-Unis a ralenti en mai pour un deuxième mois consécutif

L’inflation globale a aussi ralenti le mois dernier, les prix à la consommation étant restés inchangés d’avril à mai.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.